Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Les pionniers

8 Mars 2021 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT, #Déplacements du quotidien, #TER

Dans un entretien accordé récemment à Mobilités Magazine, Philippe Tabarot, vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, délégué aux Transports, présente notre région comme pionnière en matière de transports.

NOSTERPACA reste septique car le vécu n'est pas au rendez-vous de cette proclamation d'auto-satisfaction. Sans faire de procès a priori, il est aussi permis de s'interroger sur le parti pris qui guide cet entretien : La Région Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur a longtemps été pointée du doigt pour une qualité de service approximative pour ses transports. La Région a rétabli la situation. Aujourd’hui, elle fait même partie des pionnières pour s’être engagée dans le processus d’ouverture de ses lignes régionales à la concurrence.

Ainsi, l'AOT démontrerait ses compétences car faisant partie des porteurs d'étendard en faveur de la concurrence ? C'est une manière de voir mais pas celle de NOSTERPACA. Nous reviendrons prochainement sur ces années de gestion qui ont démarré par de tonitruantes assises régionales des transports,

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
On parle là du très funeste rapport Estrosi qui a suivi la catastrophique prise en main du CR-PACA par la Droite et l'Extrême Droite, la Gauche étant absente suite à la trahison de Castaner et du PS. Fort heureusement des évènements (notamment la crise sanitaire, les Gilets Jaunes) ont remis en selle le transport ferroviaire qui était fort décrié et la tendance est aujourd'hui de retourner vers le train, mais à petits pas. M. Muselier lui a déclaré "Qu'il ne sera fermé aucune gare ni aucune ligne" nous verrons pour Pertuis en octobre s'il aura tenu parole.
Ensuite lorsque M. Tabarot se gargarise des travaux MGA 2, il oublie de dire que toute la partie de la Ligne des Alpes (dont Pertuis) en amont d'Aix a carrément été sacrifiée pour satisfaire Aix en Provence. À l'écouter seules serait intéressantes Aix-Marseille et Nice-Marseille car fortement donc rentables et donc privatisables, car c'est bien là que le bât blesse, une modernisation des réseau TER ne doit pas signifier une privatisation d'un grand service public. On voit ce que la privatisation a produit en GB, on voit aussi que l'abandon du Service Public Santé produit des effets très néfastes (manque de lits, locaux vétustes etc...) sans oublier la catastrophe qui se prépare pour le SP Énergie.
Répondre