Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

TET L'Aubrac

20 Janvier 2021 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT

(Article actualisé avec ajout lien france Bleu)

Encore un exemple de contradiction dans la gestion de l'outil ferroviaire national. Les politiques menées placent l'entreprise SNCF dans une logique de résultat financier qui contraint l'opérateur à des choix comptables : réduction de postes, fermeture de gares, diminution de l'offre, .... Et ce sont les mêmes qui ont promu ou soutenu ces orientations qui manifestent contre ces conséquences évidentes.

Mais au final, c'est bien un encouragement à poursuivre nos actions associatives ...

Communiqué du Comité Pluraliste (Bédarieux 34)

Le Train d’Equilibre du Territoire « l’Aubrac » remis sur les rails

La pollution dû au CO2 doit être réduite de 50 % à échéance de 2030. La France s’y est engagée. Un rééquilibrage volontariste pour le transport en faveur du rail non polluant et économe d’énergie doit être par conséquent opéré. Le service public ferroviaire, à reconstruire, est un des vecteurs principaux. Nous le devons aux générations futures. L’Aubrac et le Cévenol symbolisent ces enjeux d’un transport propre .
Alors comment interpréter la décision prise par la Direction Nationale SNCF Intercités sans aucune concertation, information, consultation de supprimer l’Aubrac à partir du 25 janvier 2021. Cette annonce véritable « oukase » a suscité un tollé général rassemblant Ministère des Transports, Directions locales et régionales SNCF des diverses activités, organisations syndicales dont la CGT, associations Comité Pluraliste et AMIGA, collectivités territoriales, autorités organisatrices Conseil Régional Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes, cheminots, élus et citoyens.
Devant une telle protestation, la Direction SNCF Intercités a reculé et remis l’Aubrac sur les rails.
L’intervention de Jean-Luc Gibelin, Vice-président en charge des mobilités pour l’Occitanie avec sa Présidente Carole Delga, de Mme Martine Guibert en charge des mobilité Auvergne-Rhône-Alpes avec son Président Laurent Wauquiez a été déterminante.
Cette semaine, les négociations se poursuivent entre Conseils Régionaux-Etat-SNCF pour aboutir à un accord national spécifique sur l’Aubrac et le Cévenol. Désormais tout reste ouvert. Chacun a pu mesurer la mobilisation exceptionnelle pour que vivent l’Aubrac et le Cévenol.

TET L'Aubrac
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

IMBS 20/01/2021 19:06

"qui ne tente rien n'a rien" . SNCF a tenté le coup et ça n'a pas marché ... pour cette fois. Soyons persuadé qu'elle reviendra prochainement à la charge.