Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

SNCF & Provence Alpes Côte d'Azur

7 Octobre 2012 , Rédigé par nosterpaca Publié dans #DOCUMENT

Information AFP MARSEILLE-

Deux cent quatre-vingts millions d'euros vont être investis en 2013 dans la modernisation du réseau ferré de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), qui souffre d'installations vieillissantes, a indiqué jeudi à Marseille le président de la SNCF, Guillaume Pepy.

"En 2013, il y aura autant de travaux ferroviaires en Paca qu'en Ile-de-France, avec 280 millions d'euros", a déclaré le patron de la SNCF lors d'un point presse, soulignant que cette somme représentait le double de celle investie en 2102 dans la région.

"Ce réseau avait beaucoup vieilli, avec des installations qui avaient 30, 40, 50 ans", a souligné M. Pepy, venu à Marseille rencontrer les élus locaux et évoquer avec eux ces "travaux sans précédent" qui auront lieu dans la région.

Financés par les collectivités locales, l’État et Réseau ferré de France (RFF), les travaux doivent notamment permettre la mise en place d'une troisième voie de circulation des trains entre Marseille et Aubagne et une modernisation du tunnel de Monaco. "C'est un peu le retour du rail en Paca face à l'asphyxie autoroutière", s'est réjoui le patron de la SNCF.

Toutefois, ces travaux vont dans un premier temps entraîner de nombreux inconvénients pour les usagers du rail.

Le trafic des trains devra par exemple être complètement interrompu pendant une dizaine de jours entre Marseille et Aubagne et entre Cannes et Antibes.

 

Commentaire NOSTERPACA :

Guillaume PEPY se réjouit car, entre deux avions et son véhicule de fonction, il ne voit pas passer les années et peut ainsi rester enthousiaste encore longtemps …

Faut-il rappeler qu'il n'a rien annoncé de nouveau, sinon émettre un préavis à propos des perturbations liées aux différents travaux engagés dans le cadre du contrat de projets État/région qui arrive à son terme fin 2013 ?

A cette échéance, notre région restera encore avec un réseau ferroviaire inadapté aux besoins de sa population. Pour mémoire et mesurer les retards accumulés, les premières études pour la troisième voie de circulation des trains entre Marseille et Aubagne datent de 1953.

Mieux vaut compter sur notre détermination pour obtenir des évolutions substantielles que sur les discours officiels.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article