Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Projet de réouverture de l'ancienne voie ferrée de Valdonne entre La Bouilladisse et Aubagne

31 Janvier 2011 , Rédigé par nosterpaca Publié dans #DOCUMENT

 

 

Une exposition dans la salle des fêtes de La Bouilladisse présente le projet de tram-train et donne le coup d'envoi de la concertation

Samedi, à l'occasion de l'inauguration de l'exposition qui ouvre la voie au futur tram- train, la salle des fêtes de La Bouilladisse avait pris des allures de hall de gare. Le maire de La Bouilladisse et vice-président de l'Agglo, André Jullien, a accueilli les nombreux visiteurs venus assister à la présentation du projet : 

"Cette expo donne le coup d'envoi à deux semaines de concertation permettant à nos concitoyens de découvrir et donner leur avis sur un projet ambitieux au service du Pays d'Aubagne et de l'Étoile, a lancé en préambule André Jullien. Avec sa réouverture, la voie de Valdonne participera au renforcement du réseau de transport régional, puisqu'avec la 3e voie ferrée, et une correspondance directe sur le TER vers Marseille, ce sera dès 2014 un train toutes les 10mn".



"Le trois en un"

Le maire de La Bouilladisse a ensuite présenté les avantages de ce projet qui permettrait de stopper l'envahissement automobile. "Plus de 17000 véhicules par jour circulent sur le CD96. Qu'en sera-t-il demain? En réduisant la pollution, le stress et les nuisances sonores, on améliore la qualité de vie. Changer les manières de se déplacer va générer des économies pour tous. Ce sera le premier tram-train gratuit de France." Une annonce qui a immédiatement fait l'unanimité de l'assistance. Chaque tram-train accueillera 240 voyageurs et comportera 90 places assises. Il sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Des compartiments vélos seront aménagés. Il fonctionnera comme un tramway en zone urbaine, comme un train léger en zone périurbaine et comme un train en prolongement sur voie ferrée. "C'est le trois en un!", selon André Jullien. Ce véhicule propre car électrique, composé à plus de 90% de matériaux recyclables pourra accueillir plus de 2700personnes chaque jour sur cette ligne qui comportera 8stations. La fréquence de passage sera de trois véhicules par heure dans chaque sens, soit un toutes les 20 mn. Il faudra ainsi 25 mn pour parcourir Aubagne-La Bouilladisse, au lieu de 45 mn actuellement en heure de pointe.

"Moins de bruit"

"Nous avons constitué des ateliers citoyens et dès le début le projet a plu,a ensuite expliqué France Fuentès, membre du collectif d'animation de l'atelier citoyen qui compte une centaine de membres. D'ailleurs, il intéresse d'autres communes comme le Plan d'Aups. Nous avons eu 17réunions en deux ans et demi. Une trentaine de personnes assidues et intéressées ont travaillé régulièrement sur ce mode de transport. Des études d'urbanisme ont été faites pour aménager les stations. La navette ferroviaire tram-train a été choisie car elle n'est pas bruyante. Elle fait quatre fois moins de bruit que la circulation automobile".

"C'est en 2006 que l'Agglo, les communes, la Région et le Département ont décidé de remettre cette voie sur de bons rails. À présent, le projet démarre et il revient aux habitants de prendre la parole, d'engager une réflexion collective, pour que ce beau projet devienne l'affaire de tous", a conclu André Jullien. L'exposition se tient à la salle des fêtes de La Bouilladisse jusqu'au 12 février, du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 16h à 19h et le samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h. Les membres des ateliers seront présents pour informer les visiteurs.



Une nouvelle manière d'appréhender les déplacements sur le territoire

 

Daniel Fontaine, maire d'Aubagne et vice-président de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Étoile en charge de la commission transport, était présent samedi aux côtés du maire de La Bouilladisse André Jullien. "La voie de Valdonne fait partie des grands projets soutenus par l'Agglo. Il y a le tramway qui reliera l'ouest à l'est et le tram-train qui fera la jonction du nord au sud du territoire. Ces deux outils se rencontreront au niveau du pôle d'échange de la gare d'Aubagne où les usagers pourront emprunter la troisième voie ferrée. Cela fera de notre pôle d'échange l'un des plus modernes des Bouches-du-Rhône. C'est une nouvelle manière d'appréhender les déplacements et l'originalité du projet de la voie de Valdonne est bien évidemment la gratuité plébiscitée par les habitants. Tous ces aménagements se feront dans le tempset, dans la logique, en 2013, ce sera le tramway, en 2014, le train et, en 2015, le tram-train."

Jean-Yves Petit, conseiller municipal d'opposition à Gémenos, vice-président délégué au transport et à l'écomobilité au Conseil régional, était lui aussi à la tribune lors de l'inauguration de cette exposition qui ouvre la concertation sur la nouvelle voie de Valdonne. En tant que membre actif d'Europe Écologie-Les Verts au plan local, il milite également pour renforcer le réseau de transport régional et les moyens de déplacement "propres".

"La Région accompagne ce projet de tram-train et a d'ailleurs co-financé les premières études techniques. Nous poursuivons actuellement les discussions avec la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Étoile afin de structurer cet important projet qui s'avérera déterminant, au niveau de l'implication des différents réseaux, dans le futur schéma de plan de transport régional. Je peux d'ores et déjà rassurer tous les partenaires de cette action sur le territoire: ils peuvent compter sur ma détermination."

 

D'après un article publié le lundi 31 janvier 2011 sur

http://www.laprovence.com/article/aubagne/la-voie-de-valdonne-sur-les-rails

 

 

Commentaire NOSTERPACA

Lors de la fermeture de la ligne Aubagne-Valdonne, les élus ont eu la sagesse de préserver la voie. Elle peut maintenant être réutilisée sans grandes dépenses ni expropriations couteuses et longues.

Cet exemple doit servir pour sensibiliser d'autres collectivités. Il permet de montrer l'intérêt qu'il y a de préserver les plateformes existantes et anciens tracés ferroviaires actuellement inutilisés.

Les élus locaux ont de nombreuses raisons, bonnes ou mauvaises, d'utiliser ces espaces et cela sans prendre en compte le préjudice causé à l'intégrité d'une infrastructure dont l'utilité dépasse largement le cadre local.

NOSTERPACA propose à la l'institution Régionale d'établir un inventaire et un état des lieux des tracés des anciennes voies ferrées... et de prendre les dispositions nécessaires à la sauvegarde de ces infrastructures en concertation avec les collectivités locales.

 

Un dossier sur cette ligne est disponible à l'adresse suivante :

http://www.agglo-paysdaubagne.com/fileadmin/ressources/internet/multimedia/PDF/Voie-de-valdonne.pdf

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Brumeau Alain 30/05/2012 21:16

il me semble que la ligne Aubagne-Valdonne pourrait être prolongée jusqu'à Aix-enProvence via la gare de la Barque!
(la plateforme entre Valdonne et la Barque existe-elle encore?)
le projet serai encore plus cohérent!

fredo 06/02/2011 17:31


Un ami, va utiliser ce nouveau transport...il est impatient!