Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Relancer le fret ferroviaire

29 Décembre 2020 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT, #débats, #Pollution

NOSTERPACA a eu connaissance du courrier du Député Pierre Dhareville faisant état de la réponse obtenue de SNCF à propos de l'avenir du triage de Miramas. SNCF promet des études disponibles à mi-février pour réaliser des travaux de maintenance.  C'est effectivement positif mais pas suffisant.

Pour notre association, le plan de relance nationale en cours d'élaboration pour notre région doit comporter un financement des capacités ferroviaires permettant de lutter en faveur d'une réduction des pollutions aériennes. Un des facteurs importants pour avancer dans cette direction est le report du transport de marchandises, assuré aujourd'hui massivement par le mode routier, vers les modes alternatifs que constituent la voie fluviale et le ferroviaire. Dans cette perspective, la rénovation du triage de Miramas est une priorité pour arriver à ce qu'une part significative du transport de marchandises, en particulier celui issu du port de Marseille-Fos soit absorbé par le fret ferroviaire.

Il sera nécessaire ensuite que l'ensemble des acteurs assure les services attendus pour que ce souhait devienne réalité au plus tôt.

 

Relancer le fret ferroviaire
Relancer le fret ferroviaire
Relancer le fret ferroviaire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Franceschi 01/01/2021 16:49

Bonsoir,
Et merci pour ce bon article.
En effet, il ne faut pas tomber dans le piège d'enfumage de SNCF : le maintien en bon état de marche est un minimum mais c'est insuffisant. Un triage ne vaut qu'en réseau et doit assurer un minimum de trafic pour être performant (l'algorithme TAB -Tir Au But - s'auto-corrige en permanence et s'améliore avec un nombre important de coupes prises en compte - élimination des coupes aux données "aberrantes"). Et pour cela il faut maintenir les petites lignes souvent pourvoyeuses de fret ferroviaire (certaines pouvant être (ré)ouvertes au trafic voyageurs augmentant les recettes de Réseau).
Mais je vois mal Fret SNCF appliquer une politique de volume après tant d'années passées à réduire les coûts (sans succès) et après avoir pris des dispositions empêchant la productivité du triage (il faut bien gêner la concurrence !).
Espérons que 2021 soit l'an 1 du renouveau du fret ferroviaire !
Bonne année à tous et bon courage.
Robert Franceschi, Ingénieur transport exploitation (IGTE - je viens de découvrir ça sur mon certificat de travail de la SNCF !).