Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Toujours plus et ensemble

20 Janvier 2019 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #Organisation interne, #Mémento réunion

L'association NOSTERPACA a tenu son assemblée générale le 18 janvier 2019

 Une quarantaine de membres, présents ou représentés, ont répondu à la convocation  adressée le 2 janvier 2019 par voie électronique.

L'émargement a démarré à 9h30 autour d'un café-accueil "le bavard café" et l'AG est ouverte à 10h.  Premier point de satisfaction, l'ensemble des territoires de la région était présent ou représenté dans  la sympathique salle du CAF Provence qui accueillait l'événement.

Toujours plus et ensemble

Gilles MARCEL, président, remercie les présents, et rend un hommage appuyé à notre adhérent Bernard LIGER, décédé en 2018, qui représentait l'Association de défense des services publics 05. Son texte émouvant sur l'accueil des migrants dans les Hautes Alpes a été publié sur le blog :

Gilles MARCEL présente ensuite le rapport moral.

Le contexte extérieur est hostile à l’établissement d’un dialogue constructif, avec en particulier une AOT régionale qui a fait de la gestion TER une arme politique. Les instances de dialogue ont été occultées, coupant ainsi le milieu associatif de ressources en information et de possibilités d’échanges. Les comités de ligne ont disparu des écrans et l’ORT a été quasiment mis en sommeil. Le travail de recueil et d’analyse de l’expression des usagers permis par l’outil NOS TRANSPORTS PACA n’est pas pris en considération. Pourtant, notre application est regardée avec intérêt, nous détenons un outil reconnu.

Une implication dans le débat autour de la loi ferroviaire nous a fait participer à plusieurs échanges avec différents partenaires (syndicaux, politiques, …) entre février et avril. Le moment le plus fort aura été l’initiative réalisée en coopération avec RAMDAM le 21 mars à Marseille. Au-delà de ces moments, des propositions d’amendements ont été élaborées et soumises à des députés.

Le blog constitue notre principal vecteur de communication. Il faut noter que le lectorat est composé essentiellement de personnes extérieures à notre association.

Une équipe assure l’activité courante de gestion et d’animation. Quelques renforts occasionnels permettent de garantir une présence institutionnelle et de terrain réelle. Notre fonctionnement reste collectif et démocratique avec un rythme de 2 réunions du comité en moyenne par mois.

Au total, il faut remercier le noyau de bénévoles qui permet ce travail dans la durée. Le rapport financier va montrer que nous abordons 2019 dans des conditions nouvelles et encourageantes. L’énergie dépensée ne l’aura pas été en vain, des perspectives se dessinent pour cette nouvelle année.

Toujours plus et ensemble
Toujours plus et ensembleToujours plus et ensemble
Toujours plus et ensembleToujours plus et ensemble

Le débat avec la salle indique l'étendue des actions à mener et la nécessité d'être TOUJOURS PLUS pour assurer des réponses aux demandes qui nous sont faites.

Jean-Yves PETIT : Ce sont les usagers qui font les frais du contentieux financier entre la Région Sud et la SNCF (moins de 500 trains aujourd'hui contre plus de 700 il y a 4 ans). La Région n'a toujours pas voté le Plan Régional de l'Intermodalité (PRI) et la Planification Régional des Infrastructures de Transports (PRIT). Ces deux plans devant être à l'intérieur du SRADDET (Schéma Régional du Développement Durable, de l'Aménagement et de l'Egalité des Territoires). Le projet de loi d'orientation sur les mobilités (LOM) ne prévoit toujours pas de financement dédié au ferroviaire régional. Les petites lignes continuent à être ciblées comme sources d'économies. Pierre LEMERY-PEISSIK : La classification UIC commence heureusement à être remise en cause, et le handicap montagne commence à être pris en compte. Rappelons que le remplacement d'un train par un car (ou plusieurs) se traduit par un transfert de 30 à 60 % des usagers sur la voiture individuelle, avec un bilan environnemental très négatif. Hervé FECHINO : Les usagers ne réagissent que lorsqu'ils sont concernés directement, et même dans ce cas, ils ne se tournent pas vers les associations. Comment mieux capter ce qui se passe sur les réseaux sociaux ? Jean-Pierre IMBS : La presse relaie-t-elle bien nos messages ?  Gilles MARCEL : La presse nous identifie bien, sait nous solliciter quand le sujet fait partie de ses priorités du moment. Denis JACOB : L'UFC Que choisir a réussi à avoir des correspondants presse identifiés, et participe périodiquement à une émission sur France 3 Provence. Alain SEGUIN : Il faut parfois savoir intervenir sous d'autres étiquettes associatives (cf. interventions sur le projet de BHNS à Toulon). Hervé FECHINO se félicite de notre abonnement à Mobilettre. Il propose que notre association positionne de l'information voyageurs dans les gares.

Le rapport moral est adopté à l'unanimité.

 Rapport financier

Jean-Luc CASAREGOLA présente les comptes 2018. Il fait part des demandes de subvention à différents organismes (Fondation de France, Fonds de développement de la vie associative, …) qui ont enfin abouti à l'octroi d'une subvention ADEME fin 2018, qui sera versée mi-2019 pour le développement de la nouvelle version de l'appli NOS TRANSPORTS PACA. L'activité financière de l'association a été faible en 2018. L'essentiel des ressources provient d'un don de Jean-Yves PETIT, qui abandonne ainsi la quasi-totalité de ses indemnités de membre du CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional). Les comptes 2018, arrêtés en équilibre, ne font l'objet d'aucune remarque ou question.

Le rapport financier 2018 est adopté à l'unanimité.

Stéphane COPPEY rappelle les orientations prises en 2018 concernant le développement d'une nouvelle version Trans'potes de l'appli, développement reporté en 2019 en s'appuyant sur la subvention ADEME, la dotation 2018 aux provisions et les dons et cotisations 2019. La prestation serait confiée à la société ACOM'Z (finalisation en cours du cahier des charges). L'application pourrait s'appuyer sur une base de données « déplacements » en cours de constitution au plan national.

Ce dossier sera l'élément majeur pour l'activité 2019. Bien entendu, NOSTERPACA poursuivra son travail sur ses axes fondamentaux. Les discussions ont montré que l'association dispose de compétences techniques pointues sur différents sujets mais que tout le sens de l'action est bien d'établir la connexion avec les attentes des utilisateurs des Transports Collectifs. Un enjeu crucial est de parvenir à faire grossir nos rangs avec l'adhésion de particuliers mais surtout de collectifs et d'associations.

Jean-Luc CASAREGOLA présente ensuite le projet de budget 2019, essentiellement marqué par le développement de l'appli Trans'potes, lequel s'élève à 28 200 €.

Le projet de budget 2019 est adopté à l'unanimité.

Le Conseil d'Administration est reconduit.  Pour des raisons de disponibilité, Alain SEGUIN ne souhaite pas y poursuivre son engagement. Toutefois, l'association Toulon Var Déplacements maintiendra une présence au sein du Comité. Son représentant est en cours de désignation.

 

 

L’après-midi a été consacrée à l’audition de Claude STEINMETZ, directeur ferroviaire de TRANSDEV qui a développé la démarche suivie par son entreprise pour répondre à la situation d’ouverture à la concurrence des conventions TER. Un document plus complet relatant cette rencontre sera publié ultérieurement.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Candice 20/01/2019 16:29

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.