Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

LIGNE DE BREIL : l'AAR exprime des inquiétudes

17 Juin 2011 , Rédigé par nosterpaca Publié dans #DOCUMENT

 

COMMUNIQUE DE PRESSE  de L'ASSOCIATION DES AMIS DU RAIL AZUREEN

LIGNE DE BREIL TRAHISON ???


Nous voilà presque à la fin des travaux de modernisation et nous apprenons que le cadencement qui devait être mis en place au 11 décembre 2011 est remis en cause ! En effet la grille de dessertes prévues pour la ligne de Breil Sospel Tende telle qu’annoncée au Comité de ligne en 2007 prévoyait : une desserte de la ligne par heure dans la journée et aux 30 minutes aux horaires pendulaires (domicile/ travail/études)

 

Eh bien non !

 

Nous n’aurons pas ce cadencement et même les horaires actuels seraient en discussion !!!

 

La raison serait un désaccord financier entre la SNCF et la Région PACA

 

Cette situation est d’une extrême gravité pour les usagers, les populations.

 

Elle remet en cause non seulement la fréquentation de la ligne des vallées de la Roya/Bévera et des vallées des Paillons, mais aussi les efforts des municipalités qui accomplissent des prouesses pour s’inscrire dans le développement économique et touristique de leur commune.

 

La gageure basée sur le service public ferroviaires pour redynamiser nos villages dans le cadre des déplacements des résidants et du tourisme est une nouvelle fois menacée.

 

D’autre part le transport ferroviaire est un moyen incontestable pour faire baisser les accidents de la route et le taux de mortalité des victimes qui n’ont pas d’autre alternative pour leurs déplacements de circuler sur les routes dangereuses de notre territoire.

 

Ce sont encore les populations les plus mal loties en matière de transport public, de services publics qui font les frais de la casse inacceptable du rail. Alors que son efficacité en matière de transport performant de masse dans le cadre du développement durable (économie en énergie, peu encombrant par rapport aux routes, rapide, confortable, moyen sûr de transport…) est incontestable et reconnue.

 

Durant 2 longues années les usagers, les populations ont subi les désagréments de périodes de fermeture de la ligne pour travaux, durant 5 années ils ont enduré en continu des retards, des suppressions de trains, des aléas, des grèves etc… et maintenant que tous ces incidents touchaient à leur fin avec :

 

Une ligne modernisée encore que …un service public amélioré avec la nouvelle convention Région PACA/SNCF bien que la régularité reste fragile, …. …

 

Eh bien non ! Nous n’aurons pas ce cadencement !!!

 

Il s’agit ni plus ni moins d’une déclaration de guerre.

 

C’est la guerre qui a détruit une partie de la ligne restée fermée près de 40 ans et maintenant c’est une lutte que mène la Région Autorité Organisatrice responsable des TER contre la SNCF. La Région PACA est aussi responsable des deniers des contribuables c’est normal qu’elle les défende, la SNCF juge que la ligne coûte cher, elle souhaite ajuster les tarifs d’exploitation…

 

Et dans le cadre de ses responsabilités aux relations internationales que fait l’État ? (convention internationale franco/italienne sur l’exploitation de la ligne Limone > Breil) ? Quel rôle joue-t-il dans les discussions des exploitants et des autorités organisatrices franco/italiens pour rendre opérable rapidement sur les lignes franco-italiennes les automoteurs AGC français et Minueto italiens.

 

Il est impossible à l’heure de la modernité et de l’ouverture des frontières de se rendre directement de Nice à Cuneo via Breil > Sospel et vice-versa ? …….4 ans que cela dure !!!

 

L’État, le gouvernement n’ont-ils pas un rôle à jouer dans cette situation qui brime le désenclavement de tout un territoire. Les habitants des Haut et Moyen Pays ne sont-ils pas des citoyens français à part entière ?

 

Il est vrai que la situation géographique des Alpes Maritimes est bien lointaine, sinon la plus éloignée des sphères parisiennes et que la tendance générale des décideurs est que le soleil suffit à calmer les douleurs ! (Voir les problèmes pour la construction de la ligne nouvelle LGV PACA devant désenclaver les Alpes Maritimes qui subit nombre de bâtons dans les roues occasionnés par les politiciens).

 

Nous ne l’acceptons pas. Nous voulons l’égalité de traitement à tous égards…Dans ces problèmes l’État doit être garant. Les élus de la république sont interpelés…

 

Rien de bon actuellement sur la ligne de Breil :

 

UAu sujet des travaux sous la responsabilité de RFF

 

Les travaux de voie sont en principe terminés sauf que : le profil du ballast n’est pas conforme (une ‘régaleuse’ engin spécialisé devait effectuer les rectifications, l’entreprise privée en charge du renouvellement de la voie n’a pas exécuté les travaux dans les intervalles qui lui étaient impartis !!! ) Pour couronner le tout le rail de sécurité n’a pas été posé dans les zones dites sensibles !!!

 

Les conséquences:

 

1°- en premier lieu – l’accélération de la déformation de la voie lors de fortes chaleurs d’été va obliger la SNCF à implanter des ralentissements de la vitesse sur les zones sensibles. Nous allons vivre les mêmes conditions de transport qu’à l’été 2010. C'est-à-dire de nombreux retards et suppressions de train avec des ruptures de correspondance à Breil pour Tende et Cuneo et à Nice pour les destinations régionales et nationales.

 

2° - La SNCF attribuera de nouveaux intervalles pour travaux (alors que ces travaux auraient dû être terminés en avril 2011) à l’entreprise pour effectuer ces finitions qui auront encore des effets sur le trafic ferroviaire avec la suppression à nouveau de trains et des transbordements au grand dam des usagers !!!

 

Les populations, les usagers, les élus, les associations ont mené le combat pour la réouverture de la ligne Breil ‘Coni’, pour la modernisation de la ligne de Nice > Sospel > Breil. Maintenant que nous allions recueillir une partie du fruit de cet engagement exemplaire à la fidélité au rail, voilà qu’on nous ‘vole’ notre dû :

 

Un service public ferroviaire amélioré mais pas pour autant digne du 21PèmeP siècle car de nombreuses économies ont été réalisées :

 

- absence d’un véritable block automatique – ligne non électrifiée – la tarification tous modes (interopérabilité des titres de transport) est en impasse –

- nous voulons la complémentarité entre la route et le rail sur toutes les lignes et non à la néfaste concurrence d’aujourd’hui. Qui paie cette gabegie ? Le contribuable, le citoyen comme toujours…

 

Avant ce revirement l’avancée était certaine et nous pouvions engager le combat pour mener à bien les phases suivantes.

 

Aussi nous pensons sincèrement qu’il s’agit d’un malentendu et que nous aurons de bonnes nouvelles au Comité de ligne du 16 juin à 18h 30 à Drap salle du Conseil Municipal où nous vous convions à venir nombreux.

Venez nombreux, venons nombreux il faut que les responsables financeurs et exploitant, les élus sachent tout l’intérêt que nous portons à la ligne de Breil et qu’ils prennent toutes leurs responsabilités dans le déroulé de cette affaire, nous ne nous laisserons pas gruger !!!

 

Usagers, Populations défendez votre ‘chemin de fer’, votre ligne avec les Amis du Rail Azuréen

 

Faites entendre votre voix, adhérez à l’association AAR - tel : 04 93 21 08 75

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

déménagement à montréal 14/07/2011 14:34


Nice One !