Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

les transports terrestres autour du GPMM : des propositions de l'URVN-FNE PACA

15 Juillet 2012 , Rédigé par nosterpaca Publié dans #DOCUMENT

L'URVN FNE PACA s'adresse au Ministre des Transports à propos des transports terrestres autour du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM)

 

Monsieur le Ministre délégué aux Transports et à l'Economie Maritime,

 

Nous nous permettons de nous adresser au Ministre de tutelle car il nous semble que l'avenir du Grand Port Maritime de Marseille, duquel nous nous préoccupons beaucoup en participant notamment activement aux différentes concertations qui lui sont liées telle que la concertation continue sur les territoires portuaires (vous trouverez d’ailleurs en pièces jointes nos contributions et différentes propositions sur ce thème), nécessite d'être traité au plan national. En effet, nous souhaitons attirer votre attention sur les points suivants.

 

Coordonner les acteurs au bénéfice du ferroviaire

Notre préoccupation est grande en ce qui concerne les dessertes terrestres et le report modal. Pour l’URVN FNE PACA, le GPMM ne dispose pas d’une organisation ferroviaire qui permette de répondre aux besoins. Il faut dans l'urgence examiner la réalité des capacités de production et offrir aux chargeurs un outil ferroviaire efficace. Aujourd’hui, nous constatons une totale inadéquation entre l’objectif affiché de transfert modal et la capacité à le réaliser de manière opérationnelle. Nous soulevons ainsi la nécessité de disposer d'un mode de gouvernance, de type Groupement d’Intérêt Économique, coordonnée entre chargeurs, propriétaires des infrastructures et opérateurs ferroviaires, qui permette de tenir les objectifs de report modal annoncés et validés. Selon l’URVN FNE PACA c'est en impliquant l’ensemble des acteurs concernés, que des actions concrètes pourront être réalisées rapidement et que le report modal pourra être enfin mis en œuvre concrètement. Actuellement, il reste de la capacité sur la Voie Unique de Fos Graveleau/Vigueirat, qui doit être utilisé à son maximum sans attendre.

 

Développer le fluvial

Une étude récente démontre que les capacités offertes par le Rhône permettent de multiplier par cinq les volumes. Pour l’URVN FNE PACA, les aménagements internes au GPMM en faveur du fluvial peuvent débuter sans délai. Les difficultés pour trouver une solution au débouché de la darse 2 vers le Canal de Fos impose que des études approfondies soient réalisées et portées à la connaissance des associations. L’URVN FNE PACA a déjà exprimé a de nombreuses reprises sa totale opposition au tracé envisagé par le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) qui traverse la zone du Caban, zone Naturelle d’exception, protégée par des classements de niveaux européens. Nous demandons donc que les tracés alternatifs à ce projet, notamment ceux passant de chaque côté de la zone du Caban soit étudiés sans délai et sans à priori.

 

Des infrastructures et des outils pour des ambitions de développement

Le débat en région PACA autour de l'opération Saône Moselle-Saône Rhin (SMSR) se fonde sur l'idée que ce projet offrirait un hinterland à la hauteur des ambitions affichées par le GPMM. En matière d'infrastructure, l'URVN-FNE PACA considère que l'atout maître (cf DTA 13) est la réalisation de la liaison Marseille (Miramas) -Turin (Orbassano) par le tunnel ferroviaire du Montgenèvre, qui offrira un accès direct au réseau européen de la plaine du Pô, et permettra le désenclavement des Alpes du Sud avec le report modal souhaité. En complément, le GPMM a besoin du triage de Miramas pour développer le report modal. C'est un outil majeur pour la production ferroviaire, qui permet d’atténuer le déséquilibre des flux et d'organiser des navettes interbassins. De même, il est possible d'y constituer des trains longs à l'exemple de ce qui a existé : un train de 1 000 m reliant le port Edouard Herriot de Lyon aux bassins est et ouest de Marseille/Fos. La plateforme multimodale de CLESUD, située à proximité du triage de Miramas peut être un point complémentaire de mutualisation des zones industrielles voisines.

 

Voilà, Monsieur le Ministre, des aspects que nous souhaiterions voir traiter en priorité au niveau de votre ministère.

Nous restons disponibles pour développer notre argumentation auprès de vos services. En espérant que vous serez attentif à nos demandes, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre plus haute considération.

 

Pierre Aplincourt Président de l’URVN-FNE PACA

 

 

Copies à : Monsieur le Président du Conseil de surveillance du GPMM, Monsieur le Président du Conseil de développement du GPMM, Monsieur le Directeur Général du GPMM, Monsieur le Président du Conseil régional PACA, Monsieur le DREAL PACA

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

eric brucker 20/07/2012 15:01

Lors du débat publique Fos 2XL il avait été largement évoquée l'idée de trains le long du quai permettant la manutention directe par les portiques , et de plateformes rail-route à quelques dizaines
de kms à l'intérieur des terres, manière simple de privilégier le rail en mettant pour une fois la rupture de charge et son coût du côté de la route...
Quant à la voie d'eau....sauf cas particuliers, notamment barges de pondéreux minerais.etc... en déclin avec la désindustrialisation...elle concurrence plus le rail que la route...Or le rail est
loin d'être saturé .....