Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Du nouveau pour le fret ferroviaire ?

27 Novembre 2020 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT

Cet article est basé sur les débats de la journée 2020 des OFP et du fret. L'intégralité de cette web conférence est accessible avec le lien placé en fin de page.

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a indiqué le 19 novembre 2020, à l'occasion d'une journée OFP, que l’ambition de porter la part ferroviaire des transports de marchandises de 9 à 18 % d’ici à 2030 était "un objectif ambitieux mais atteignable" et qu'une nouvelle enveloppe de 210 millions d’euros (M€) serait destinée à pallier aux surcoûts des travaux réalisés sur le réseau afin de permettre la circulation des trains de fret la nuit.

Cependant, cet objectif annoncé pour la France reste éloigné des 30 % de part modale auxquels s’engage chaque état membre de l’Europe d’ici à 2030.

Dans cette période charnière et pour notre région, les bons choix doivent être faits : il est impératif que les investissements financiers nécessaires à la remise à niveau du triage de Miramas soient inscrits dans le plan de relance.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Bonsoir,
Bien pour une première étape même si on peut juger insuffisantes les avancées.
Et après ?
On sait le résultat des autoroutes ferroviaires. On connait leurs limites parce qu'elles ne couvrent pas tout le territoire et ne répondent donc que partiellement aux besoins des industriels.
Fret SNCF reviendra-t-il sur le WI ?
En a-t-il les moyens : comment être exhaustif dans un milieu concurrentiel ?
Comment organiser le travail chez les autres ?
D'autant qu'on "refilera" le dernier km (le plus coûteux) aux OFP (par le passé les compagnies n'ont jamais réussies à "joindre les deux bouts") !
OFP qui ne se bousculent pas au portillon !
Difficile d'avoir la volonté de revenir quand on ne pratique qu'une politique : celles de réduction des coûts (avec ses dommages collatéraux) !
Le SNCS alerté en 2018, ne semble avoir décidé de changer de stratégie !
Alors, que faire ?
1- Remettre en état les installations (toutes). Maintenir les "petites" lignes.
2- Décider d'un moratoire sur les cessions de patrimoine (en totalité).
3- Réorganiser le ferroviaire avec :
* une ligne hiérarchique : SNCF Réseau, garante de la sécurité (qui flanche),
* une ligne fonctionnelle (comme par le passé) en créant un réseau d'AOT FF au même niveau que les AOT TER (pour organiser en conception les priorités). La LOM le permet.
Ces AOT analyseront les besoins des clients, les traduiront en plans de transports qui seront suivis en opérationnel. Plans de transport élaborés en collaboration avec Réseau.
Ces AOT règleront en accord avec les clients, les reprises de circulation après incident/accident.
Et d'autres services de soutien au client.
Il faut remettre la production ferroviaire sur le terrain, pour le fret comme c'est organisé pour les TER.
ET IL Y A URGENCE !!!
Robert FRANCESCHI, Gérant de FRACOFER. fracofer@free.fr 06 19 78 16 82
Répondre