Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Les mots pour le dire

9 Décembre 2017 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT, #Déplacements du quotidien, #TER, #débats

Comme annoncée fin novembre, une manifestation s'est déroulée en cette belle matinée du samedi 9 décembre, en gare de Pertuis. 
 

Notre association y a été invitée à exposer son point de vue sur les travaux MGA 2 et les conséquences sur la desserte ferroviaire de PERTUIS par le Monsieur le Maire de Pertuis. C'est Stéphane COPPEY, Secrétaire Général de NOSTERPACA, qui est intervenu dans les termes suivants :

 

"Monsieur le Maire

Monsieur le Député 

Monsieur le Sénateur

Mesdames et Messieurs

 

L'association NOS TER PACA, dont vous connaissez bien, Monsieur le Maire, un des peres fondateurs, est devenue la principale association d'usagers des transports publics sur la Région, grâce à notre application pour smartphones NOS TRANSPORTS PACA qui permet de recueillir les  propositions et réclamations des usagers du transport public.

 

Nous avons ici joué le rôle de lanceur d'alerte. A la fin de l'enquête publique sur le fameux projet MGA2 d'augmentation des capacités de la ligne Marseille-Gardanne-Aix, nous avons demandé au commissaire-enquêteur qu'il assortisse son avis sur le projet de deux réserves :

  • l'une portait l'engagement de la Région à mettre en œuvre, à l'issue des travaux, une fréquence de trains en rapport avec le montant des investissements consacrés à ce projet (et pas seulement 5 trains de plus)
  • l'autre sur la minimisation de l'impact des travaux sur les déplacements de usagers.

 

Parallèlement, nous avons écrit aux directeurs régionaux de la SNCF et cherché à les rencontrer sur le sujet. Peine perdue !

Ce n'est que le 20 juillet que nous avons réussi à faire dire aux techniciens de la SNCF ce que nous avions compris depuis plusieurs mois et expliqué à ceux qui ont bien voulu nous croire : l'usager sera bien la dernière préoccupation de ces messieurs de la Région et de la SNCF.

 

Pourtant ce jour-là, nous avions préparé nos analyses techniques et nous arrivions avec nos arguments qui n'ont pas changé depuis :

  • NON, la desserte de Pertuis n'a rien à voir avec ce projet
  • OUI, il est possible de continuer à desservir Pertuis pendant les travaux
  • OUI, il sera même possible, avec la nouvelle signalisation, de desservir des nouvelles haltes à Venelles et à La Calade, et toutes les heures
  • OUI, un renforcement de la desserte des Alpes-de-Haute-Provence est aussi possible, en passant par Pertuis
  • OUI, passer par la ligne Pertuis-Cavaillon est une bonne idée pour relier les Alpes-de-Haute-Provence au réseau TGV
  • OUI, pendant les travaux d'été, il faut maintenir l'accès à une voie en gare d'Aix et pouvoir passer par Rognac pour relier les Alpes à Marseille, comme cela s'est fait en 2008
  • NON, il n'est pas acceptable que les trains des Alpes mettent 15 à 30' de plus pendant 4 ans à cause d'un ralentissement de 3 minutes à Aix
  • NON, il n'est pas acceptable que les usagers qui mettent leur vélo dans le train ne puissent plus le faire parce qu'on veut remplacer les trains par des cars ; de même pour les personnes à mobilité réduite
  • OUI, les cars de substitution mettront plus de 10' pour arriver à la gare de Meyrargues, qui perd aussi la moitié de ses trains, et plus d'une heure 15 pour atteindre Marseille en heures de pointe
  • OUI, les usagers seront tentés de prendre leur voiture plutôt que des bus, qu'ils soient directs ou en correspondance à Meyrargues ou à Aix

 

Monsieur le Maire, Pertuis fait partie de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Qu'elle devienne, à ce titre, le terminus d'une ligne de trains cadencés toutes les heures irrigant toute la Métropole jusqu'à La Ciotat.

 

Monsieur le Maire, vous avez la possibilité, si une remise à plat de l'organisation de ce chantier n'est pas obtenue, de déposer un recours contre ce projet avant la mi-janvier. Même s'il est regrettable de devoir étudier une telle hypothèse, ce peut être un moyen d'engager de réelles discussions avec les autorités décisionnaires.

 

Je vous remercie".

Les mots pour le dire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'étais à cette manifestation et je dois dire que le discours du député Julien Aubert a été un grand moment d'hypocrisie: défense des services publics de transport, bla-bla-bla...; alors que le CR PACA dont il est membre (tiens, le non-cumul des mandats ne s'applique pas à tout le monde?) pousse pour l'ouverture à la concurrence en PACA avant la date prévue, en prenant prétexte des dysfonctionnements des TER (donc ça les arrange bien quand il y a des problèmes finalement!). La dégradation des TER est sciemment organisée (disons qu'il est décidé de ne pas régler les problèmes) pour détourner les gens du train et faire en sorte que le traffic routier augmente. En retour cela justifie de toujours plus construire de routes, autoroutes...Question autoroute, j'attends les premiers retours des usagers sur la desserte en cars pour Marseille le matin (curieuse de savoir combien de temps ont mis les cars?).
Répondre
G
Bravo Christine !
Gilbert