Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

LN PCA, on y va ?

27 Septembre 2016 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT, #débats

LN PCA = LIGNE NOUVELLE PROVENCE COTE D'AZUR

La procédure de concertation va débuter

 

Informations données sur le site de la préfecture de région =

Le Comité de pilotage du projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, présidé par le préfet de région Stéphane Bouillon, s’est réuni mardi 20 septembre 2016 en préfecture de région Provence-Alpes-Côte d'Azur en présence des différents cofinanceurs.

La phase d’information et de participation du public sur les aménagements de la Priorité 1 (Marseille-Aubagne, La Pauline, la Siagne-Nice), se tiendra du 3 octobre au 21 décembre 2016, pour présenter les propositions de tracés et positions de gares étudiées par SNCF Réseau, et celles issues des échanges avec les élus.

Dans le cadre du dispositif de concertation validé le 12 avril dernier, le Comité de Pilotage a validé le dossier support de la concertation qui présente les variantes de projet étudiées par SNCF Réseau ainsi que les propositions issues de la concertation avec les élus entre mai et septembre 2016 ; l’objectif est de permettre au maître d’ouvrage de recueillir l’avis du public sur les tracés et les positions de gares de la Priorité 1 (Marseille-Aubagne, La Pauline, la Siagne-Nice) .

Cette concertation débutera par des réunions publiques d’ouverture dans les 3 départements concernés

  • le 4 octobre à Nice à 18h30,
  • le 5 octobre à Marseille à 18h30,
  • 12 octobre à La Crau à 18h30.

Des réunions publiques dédiées au projet de gares nouvelles

  • le 24 octobre à 18h pour la Gare Nice Aéroport,
  • le 25 octobre à 18h pour la Gare Marseille St-Charles
  • le 26 octobre à 18h pour la Gare Ouest Alpes-Maritimes.

Réunions publiques de synthèse

Le maître d’ouvrage présentera le résultat des échanges avec le public lors de réunions publiques de synthèse prévues le 19 décembre à Nice à 18h30, le 20 décembre à Marseille à 18h30 et le 21 décembre à La Farlède à 18h30.

COMMENTAIRES NOSTERPACA

Des clarifications progressives mais encore insuffisantes

Depuis 2011, il n’est plus question de « ligne TGV » mais de « ligne nouvelle ». Le projet a été repositionné en 2012 comme une infrastructure acceptant les TER et les TGV. Mais les infrastructures nouvelles n'accepteront pas les circulations de trains de marchandises.

La première priorité est de désaturer les nœuds ferroviaires Marseillais et Niçois avant 2030. Cette première phase du projet prévoit notamment, pour les Bouches-du-Rhône, la création d’une gare souterraine sous la gare Saint-Charles et la création d’une voie supplémentaire jusqu’à Aubagne et du côté des Alpes-Maritimes une nouvelle liaison Cannes-Nice.

Cette phase 1 nécessite près de 7 milliards d’euros d’investissement.

Côté Bouches-du-Rhône, le principe global est assez bien accepté et partagé. Par contre, de nombreuses précisions restent attendues pour se forger une opinion sur ce que propose le Maître d'Ouvrage (SNCF Réseau). La mise en cause par les travaux à venir des relatives améliorations de services obtenues avec la 3° voie de la Vallée de l'Huveaune semble se confirmer. Il est clair qu'une telle orientation suscitera des oppositions.

Dans les Alpes-Maritmes, la situation, déjà compliquée au regard de la typologie des lieux de passage de la nouvelle infrastructure, est rendue encore plus confuse du fait de demandes nouvelles émanant de certaines municipalités, parfois en contradiction avec des expressions antérieures .... Difficile dans ce cadre de comprendre la logique globale du système proposé alors que la demande fondamentale  des associations reste l’amélioration de la robustesse du réseau, la suppression des goulets d’étranglement et le renforcement de la ligne du littoral.

 

 

Aux citoyens de s’emparer du débat sur les transports.

Beaucoup d’associations locales au sein de la Fédération France Nature Environnement sont loin aujourd’hui d’être favorables au projet. Ceci pour des raisons diverses et variées mais qui se heurtent souvent à une absence de réponses de la part du Maître d'Ouvrage.

D'autre part, la conduite de ce projet à long terme ne doit pas empêcher une réflexion et des actions à brèves échéances, pour mettre à plat, par exemple, la maintenance du réseau, mettre en place une tarification unique, ou encore améliorer et optimiser le réseau actuel. Un maillage plus serré et donc plus efficace du territoire doit contribuer à rattraper notre retard sur les autres régions.

Un site pour s’informer et échanger

Un site Internet (lien ci-après) permettra de s’informer sur le programme complet des réunions, d’obtenir des informations sur le projet et le dossier de la concertation et de poser des questions au maître d’ouvrage tout au long du processus de concertation.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cvdr84 07/11/2016 20:38

en attendant la " ligne nouvelle" il est possible d'améliorer l'existant ...au lieu de le laisser péricliter pour justifier à postériori la ligne nouvelle ! IPCS digne de ce nom entre Fréjus et Vintimille - évitements dans quelques gares - et régulateurs digne de ce nom dans les postes.

Florent 30/09/2016 15:13

Ce qui est sur-réaliste, c'est que la réalisation de la 4eme voie n'a pas été prise en compte lors des travaux de la 3eme... cf http://flipbook.sncf-reseau.fr/lnpca-concertation#p=217&z=0

Gilbert SOULET 27/09/2016 11:34

Attention à l'Erreur 404 avec : Un site pour s’informer et échanger

Le site Internet www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Amicalement, Gilbert de Pertuis