Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Les trains Corail pèsent à la SNCF

24 Mai 2015 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT, #débats

A quelques jours des conclusions de la commission "Duron", les premières nouvelles qui filtrent ne sont pas réjouissantes, les membres ayant été puiser leur inspiration en Angleterre. C'est donc une accentuation des orientations libérales qui  va nous être servie ... Pas de quoi rassurer les usagers des services ferroviaires ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gilles06 26/05/2015 20:53

Coucou Gilbert
Pas de problème. J'ai bien compris que Nosterpaca n'avait pas pour modèle le réseau ferroviaire britannique démantelé par la politique de Thatcher et de ses successeurs, et moi non plus.
Quand a remplacer des Inter Cités par des autocars ce sera un vrai cauchemar. Il n'y a pas pire comme transport en commun que le bus.
Cordialement :)

Gilles06 26/05/2015 09:41

Bonjour

S'inspirer des Chemins de Fer Britanniques est un mauvais signe. Ayant vécu au Royaume Uni, l'état du réseau ferroviaire y est assez déplorable, et en même temps il est cher. On a vu aussi les dérives de la privatisation de British Rail dans les années 1990 avec la catastrophe de Clapham Junction, le principal noeud ferroviaire de Londres, à la connection entre les réseau de Victoria, Waterloo et Charing Cross, 3 des principales gares londoniennes.
Pendant longtemps on avait deux types de TET chez British Rail, les Locals et les Express, quelle est leurs différence? Les Locals s'arrêtaient à toutes les gares, et les Express entre toutes les gares, et c'est du vécu!

S'inspirer du modèle britannique pour le ferroviaire What a shame!

Cordialement

Gilbert SOULET 27/05/2015 07:19

Merci Gilles,
Nous nous connaissons sûrement, mais je ne vois plus ton visage, même si ce n'est pas l'essentiel pour échanger.
Très amicalement,
Gilbert ... le vieux (11-1939)

Gilbert SOULET 26/05/2015 18:12

Bonjour et Merci Gilles 06
Je vous assure que nous ne nous inspirons pas du Rail British ...(en tous cas, pas à NOSTER PACA)
Je répondrai simplement que le rapport de la commission parlementaire « TET d’avenir », présidée par Mr Philippe Duron, vient d’être rendu public; Il établit les causes réelles des difficultés de cette offre ferroviaire : offre délaissée depuis des décennies, matériel ancien, manque d’investissement, mauvais état du réseau ferré. Mon militantisme syndical m'a fait partager d’autant plus ce constat qui n’a cessé, depuis des mois, de revendiquer des moyens pour développer et moderniser cette offre alors que la politique du tout TGV dominait ...
Ces trains TET constituent pourtant un élément majeur de l’aménagement du territoire. Mais plutôt que de proposer une ambition nouvelle pour le service public, la commission Duron propose des coupes claires dans l’offre TET en supprimant de nombreuses lignes ou tronçons de ligne et dessertes, et des transferts massifs du train vers la route sont envisagés, profitant très opportunément des dispositions de la loi Macron visant la libéralisation des autocars ...
Chez nous, concernant les trains de nuit, la commission propose le seul maintien de la desserte quotidienne y compris en pointe saisonnière : Paris-Briançon !
Certes, le déficit de l’offre TET (environ 330 M€) interpelle pour justifier cette casse. Mais à aucun moment, elle n’a soulèvé le manque de financement du système ferroviaire et le poids de la dette qu’il supporte (44 Milliards d’€) à la place l’Etat. En poursuivant bien, alors que le financement du transport par les administrations publiques est de 49 Milliards €/an, principalement en faveur de la route, personne ne pose la question du déficit du mode routier ! Rappelons le, lorsque l’on intègre tous les coûts (accidents, pollution, congestion du réseau…)
- Le train est, de loin, le mode de transport le plus rentable. En outre, non contente d’ouvrir l’exploitation des lignes à la concurrence, la commission propose aussi de confier la maintenance du matériel roulant aux constructeurs, menaçant ainsi des milliers d’emplois de la fonction Matériel à la SNCF ...
A quelques mois de la tenue de la COP 21 à Paris, ce rapport est aussi un mauvais signal envoyé concernant les enjeux du développement durable. Ressaisissons-nous ensemble !

A+, Gilbert SOULET : http://www.rtbf.be/info/eurodebat/rail/reportage;