Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Rencontres avec des élus à l'Assemblée Nationale et au Sénat

7 Novembre 2010 , Rédigé par nosterpaca Publié dans #Mémento réunion

 

DIGNE, Hôtel du Département le 4 novembre 2010

 

Suite aux courriers adressés par NOSTER PACA aux Parlementaires de la Région à propos du tunnel ferroviaire sous le Montgenèvre et du SNIT, nous avons reçu parmi les réponses favorables à une rencontre celle signée de Jean-Louis BIANCO, Député et Président du Conseil Général des Alpes de Haute-Provence.

Un rendez-vous avec Gilbert SAUVAN suppléant de JL BIANCO, et 1er Vice-président du Conseil Général 04 nous a été accordé. Ce dernier a donc reçu le 4 novembre, accompagné de Mme PORT-LEVET, directrice des transports et du logement du département, une délégation de trois membres du bureau de NOSTER PACA.

 

Gilbert SOULET, président de NOSTER PACA a présenté les motifs et le sens de notre démarche qui vise à mobiliser les Parlementaires de notre Région, afin que la percée du Montgenèvre soit prise en compte par le Parlement qui doit débattre, avant la fin de l'année, du Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT).

Pour NOSTER PACA le tunnel du Montgenèvre est un investissement vital pour l'avenir économique de notre région car il s'inscrit dans un programme de développement du ferroviaire à l'échelle européenne.

 

Monsieur Jean-Pierre HUCHON, consultant et expert de notre association, a insisté d'abord sur le désenclavement du Val de Durance par le Nord avec la percée du tunnel, puis sur les investissements nécessaires qui permettraient des connexions à Cheval-blanc, (Bifurcation proche de Cavaillon et de la LGV ) et une électrification de la ligne, afin que le TGV puisse desservir Manosque.,,

 

Gilbert SAUVAN s'est montré intéressé par notre argumentation, tout en nous rappelant le financement des travaux actuels sur la ligne Nice-Digne ainsi que la nécessité pour le Conseil Général de se préoccuper du barreau autoroutier entre Les Mées et Digne.

 

Gilbert SOULET a repris la parole pour souligner combien il était nécessaire de convaincre également les départements voisins.

A ce propos il a informé Monsieur SAUVAN de notre réunion récente à Briançon avec Joël GIRAUD, Député des Hautes-Alpes et Vice-Président au CR-PACA en présence de plusieurs associations, élus et de la CCI des Hautes-Alpes, et a insisté sur les différentes rencontres et prises de contact avec des élus locaux du Vaucluse, car habitant Pertuis.

D'autres rencontres avec des élus régionaux, appartenant à différentes sensibilités politiques sont programmées dans les semaines à venir.

 

M. SAUVAN nous a dit en conclusion qu'il rapporterait fidèlement nos propos à Monsieur JL BIANCO, afin que le SNIT inscrive la percée du Montgenèvre dans ses priorités.

 

MARSEILLE Permanence de la Sénatrice des Bouches-du-Rhône Isabelle PASQUET

 

Le 05 novembre, c'est au siège de sa Permanence,- Fédération du Parti Communiste Français - que Madame Isabelle PASQUET, Sénatrice des Bouches-du-Rhône a reçu, accompagné de Mme Nathalie LECONTE, attachée parlementaire et de Monsieur François ORILLARD, assistant, une délégation de trois membres du bureau de NOSTER PACA.

 

Sans revenir sur ce qui est relaté de l'entretien précédent, nous avons développé les points positifs particuliers pour le département des Bouches-du-Rhône que revêt la percée ferroviaire du Montgenèvre. Nous avons ainsi rappelé que, après 9 années de travaux entre 1998 et 2007, la Directive Territoriale d'Aménagement des Bouches du Rhône (DTA 13) positionne cette liaison ferroviaire val de Durance - Italie par le tunnel du Montgenèvre en 1.1.1, c'est à dire en Urgence 1 de la Priorité 1 de l'Objectif 1. La DTA 13 est un décret en Conseil d'Etat de mai 2007.

 

Nous avons également insisté sur l'intérêt général pour la Région que représente ce projet en informant par exemple des travaux menés unilatéralement par la société Escota pour gérer et stocker les Poids-lourds sur l'A8.


Madame la Sénatrice et ses collaborateurs nous ont écouté avec attention.

 

Elle va étudier avec son groupe le moyen d'expression le mieux approprié pour qu'un minimum de débat ait lieu. Il semble en effet (cf article précédent) que la concertation sur ce dossier va être expédiée assez rapidement. Dans un premier temps, il s'agit de maîtriser le calendrier. La forme retenue sera sans doute une question orale au gouvernement.

 

 

Prochaines rencontres prévues : le 19 novembre à Gap, avec le Sénateur des Hautes-Alpes Pierre BERNARD-REYMOND puis le 29 novembre à Sorgues avec le Sénateur du Vaucluse Alain MILON.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ecole des candidats 21/01/2011 20:22


Bonjour,
Nous vous présentons l’association
« école des candidats »
Une démarche originale
Notre objectif est de former les candidats aux élections politiques, locales (municipales, cantonales, régionales et territoriales), nationales (présidentielles, législatives et sénatoriales) et
européennes.
Il s’agit d’atteindre une certaine maîtrise des concepts fondamentaux d’une campagne électorale, en utilisant une méthode intensive et directement opérationnelle (méthode Bergé).
Cette méthode se présente comme un maillage serré entre la théorie et la pratique, sur une période courte de 2 jours ( soit ½ journée de cours théoriques et trois ½ journées de mise en situation).
C’est donc une matrice adaptable à la personnalité du candidat, à sa démarche politique, et à la circonscription électorale.
Organisation du stage « DUCANDIDAT A L’ELU »
Analyse transversale des contraintes, directes et indirectes, qui rythment une campagne électorale.
FORMAT
Cette formation est de 16 heures, soit
• 4 heures de formation théorique et
• 12 heures de mise en situation, en équipe tournante.
Journée Précisions Programme
1er jour matin 4 heures de formation théorique sur les concepts fondamentaux d’une campagne électorale (sociologie politique appliquée à une campagne électorale)
Après-midi premier exercice de 4 heures sur un dossier simple de circonscription électorale, correction en fin de séance
2° jour Matin second exercice de 4 heures sur un dossier plus complexe de circonscription électorale, correction en fin de séance
Après-midi troisième exercice de 3h30 sur 2 dossiers complexes de circonscription électorale, et en fin de séance, rappel des concepts fondamentaux

Ces concepts fondamentaux sont des points de repères stables qui permettent de situer sa démarche dans un ensemble complexe et mouvant.
Il ne s’agit pas de lister les particularités locales de chaque circonscription électorale, mais plutôt de pointer les masses et les problématiques générales qui se retrouvent dans toute campagne
électorale.
Les sessions de formations seront organisées dans les capitales régionales, au plus près des stagiaires.
PRECISIONS
• Cette formation, qui présente le lien entre le théorique et le pratique, est :
• Opérationnelle, à finalité pratique immédiatement applicable
• Difficile, non par la difficulté des concepts étudiés, mais par le nombre de ces concepts.(1035)
• Didactique, et évolutive
• Equilibrée entre le théorique et le pratique
PARTIE THEORIQUE (acquisition de savoirs de base) stabiliser
La partie théorique repose essentiellement sur la maîtrise des trois défis d’un candidat (1035concepts )
1. L’investiture (19 concepts)
2. Le premier tour (9 concepts fondamentaux regroupant 971 concepts)
3. Le second tour (55 concepts)
Une campagne électorale e st une serrure à combinaisons multiples (paramètres divers, variables) pour un total de 971 concepts
1. Motivation élément de base fondamental 66 concepts
2. Organisation à mettre en place 113 concepts
3. Terrain à occuper (présence) 84 concepts
4. Contexte à connaître 177 concepts
5. Besoins à recenser 41 concepts
6. Crédibilité à construire 155 concepts
7. Réseaux à infiltrer 184 concepts
8. Projet à construire 98 concepts
9. Aléatoire à suivre de prés 53 concepts
PARTIE PRATIQUE (mise en pratique des savoirs) déstabiliser
Etablir un plan de campagne(agenda, argumentaire, discours, tracts) avec une équipe à partir d’un dossier-type .la partie pratique se décline en mise en situation avec exercices concrets, par
groupe tournant de 3 personnes .
Courriel : contact.ecoledescandidats@gmail.com
Site internet : ecoledescandidats.com
cordialement


nosterpaca 21/01/2011 20:58



Merci de penser à NOSTERPACA mais nous sommes une association sans ambition électorale.