Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

L'association NOSTERPACA reçue au Conseil Régional

24 Août 2010 , Rédigé par nosterpaca Publié dans #Mémento réunion

Malgré les difficultés et les contraintes de calendrier liées à la période estivale, l'association NOSTERPACA a été reçue au Conseil Régional ce lundi 21 août. Nous avons pu ainsi développer notre point de vue quant à la mobilisation nécessaire pour atteindre notre objectif  : l'inscription d'une percée ferrovaire sous le MontGenèvre dans les projets RTE-T et SNIT.

IMGP0753

 

Vous trouverez ci-dessous les éléments saillants de cette réunion à laquelle ont participé :

 

CONSEIL REGIONAL = Michel-Philippe BARET, Conseiller du Président en charge des transports, Thierry COQUIL, Directeur des Transports et des Grands Équipements, Jean-Yves PETIT en qualité de Vice Pr délégation Transports et éco-mobilité, Jean-Claude ALBERIGO (chargé de mission).

 

NOSTERPACA Gilbert SOULET, Gilles MARCEL, Jean-Pierre HUCHON.  

 

Après les présentations des participants et des précisions données sur les objectifs de notre association, la discussion s'est centrée sur les moyens d'intégrer les projets RTE-T et d'obtenir l'inscription de la percée profonde du tunnel ferroviaire du MontGenèvre dans le projet SNIT.

 

Pour les projets RTE-T, la Région doit fournir un dossier au plus tard le 15 septembre 2010.

Les responsables régionaux assurent que le nécessaire sera fait. Ils estiment que la région est bien seule à porter un tel projet qui n'a été retenu dans les CPER 2007/2013 que par la fermeté du Président Vauzelle, l'État n'en voulant pas.

Cependant, le Directeur des transports exprime des réserves sur les capacités tant humaines que matérielles pour mener à bien ce travail, avec les moyens propres du Conseil régional, dans les délais imposés. Nous avons alors fait remarquer que les ressources existent, notre association les ayant utilisées en s'appuyant sur l'expertise de Monsieur Jean-Pierre Huchon.

 

Concernant le projet de SNIT, c'est essentiellement les parlementaires (Députés et Sénateurs) qui doivent être interpellés puisqu'il s'agit d'une décision nationale.

Nous avons fait remarquer que le consensus doit être recherché et qu'il est possible sur un dossier contre lequel aucun élu de notre région, de gauche ou de droite, n'a exprimé de réticences.

En particulier, nous avons pointé les parlementaires également en responsabilité au Conseil Régional : Michel Vauzelle, Joël Giraud qui doivent s'impliquer, haut et fort, à l'Assemblée Nationale.

Nous avons noté que le Président du Conseil Général 13 est aussi Sénateur. Nous devons infléchir en ce sens la position du Conseil Général 84, dont le Président est également Sénateur. Les territoires des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, comme l'ensemble de la région, ont tout à gagner de cette réalisation. Et nous avons rappelé les propos de Roland BLUM, Député de Marseille et auteur d'un rapport sur les ports français qu'il souhaite voir inclus aux projets RTE-T. (cf article précédent) 

 

En conclusion, notre association, si elle est convaincue de la sincérité de l'engagement des responsables régionaux pour que le projet aboutisse, restera attentive quant à la formalisation du dossier monté pour les projets RTE-T.

 

Pour les enjeux autour du SNIT, il convient que le plus grand nombre d'entre nous interpelle le député de sa circonscription, les sénateurs de son département pour que la plus large convergence possible se réalise dans les hémicycles nationaux.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernard Raybaud 25/08/2010 18:46


Excellente démarche qu'en tant que responsable de la commission Environnement et Transports de DLR Paca, je ne peux qu'approuver et qu'appuyer. Je crains seulement que le temps imparti au Conseil
Régional soit effectivement beaucoup trop court...et de la faute à qui? Qu'ont-ils fait en amont pour que ce projet sorte? Qui plus est, je constate qu'une fois de plus et comme pratiquement
toujours, le Président se défausse sur ses adjoints et autres collaborateurs ce qui lui permet de ne pas s'engager personnellement et de ne pas être reponsable d'un échec. C'est sa méthode
systématique. Alors...
Comment peut-on trouver comme interlocuteurs qui se voudraient crédibles dans cette commission messieurs Petit et Giraud qui chargés des Transports au Conseil Régional, n'ont pas levé le petit
doigt pour faire passer ce projet? J'espère de tout mon coeur me tromper, mais je pense sérieusement qu'on nous balade.


nosterpaca 25/08/2010 20:49



Pour s'inscrire dans les projets RTE-T, ce sont des procédures précises à mettre en oeuvre et il est exact qu'il aurait été souhaitable que le travail de formalisation se fasse plus en amont.
Cependant rien n'est perdu. Aux élus politiques de prendre rapidement la mesure des enjeux. L'échéance est fixée au 15 septembre 2010. Nous resterons très vigilants.