Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIX DE NOSTERPACA

Des choix incompréhensibles

6 Août 2021 , Rédigé par La voix de NOSTERPACA Publié dans #DOCUMENT, #Déplacements du quotidien, #TER, #Val de Durance-Alpes-Montgenèvre

NOSTERPACA est intervenue très en amont de la phase travaux n°2 de la modernisation Aix-Marseille pour demander le maintien de circulations ferroviaires Briançon-Marseille durant ces interventions qui se déroulent sur plusieurs mois. Cela avait été obtenu pour la phase 1 mais cette solution (parcours via Rognac-Aix) a été écartée par les décideurs pour la seconde séquence de travaux. Le résultat est à la hauteur de nos craintes avec un point culminant ce 31 juillet, date traditionnellement connue pour ses embouteillages routiers et ses nombreux voyageurs utilisant les Transports Collectifs.

Nous publions le récit de Nicole Tagand qui voyageait ce jour là. Membre du collectif étoile de Veynes, elle s'adresse par courrier au président du conseil régional, AOT/Mobilités. Rappelons que l'Autorité Organisatrice des Transports régionaux définit ses besoins et passe commande à l'opérateur, en l’occurrence SNCF Voyageurs.

Monsieur le président,

Votre qualité de médecin ne peut qu’accentuer la notion de responsabilité que votre fonction porte en tant que Président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, Autorité Organisatrice de Transport.

Le 31 juillet, jour de grand chassé-croisé, que ce soit sur la route ou dans les transports en commun, aucune mesure n’a été prise pour limiter la promiscuité dans les transports en Val de Durance, pas le moindre ajout de matériel, train ou cars.

Pire, ce qui est dénoncé depuis des mois comme une spoliation du train en faveur des bus, met en danger la santé des usagers en les entassant, avec  des places intégralement occupées, dans des bus pour un trajet imposé de 40 minutes supplémentaires, alors qu’en parallèle, le train roule à vide entre Manosque et Meyrargues.

Des choix incompréhensiblesDes choix incompréhensiblesDes choix incompréhensibles

Les travaux de  MGA2 obligent à une « substitution » par cars entre Gardanne et Meyrargues.
 SNCF Voyageurs, en accord affirmé avec vos services, oblige les usagers à un transfert à Manosque, alors qu’il est non seulement possible à Meyrargues mais beaucoup plus confortable, pour ne pas avoir à escalader avec armes et bagages des passerelles.

De même, quel sens donner au fait de transborder dans des bus, dès Gap, des voyageurs se rendant sur Marseille en fin de journée ? 180km de « substitution » pour pallier 30km de travaux…est-ce bien raisonnable ?

Dans la situation actuelle ou, en particulier dans notre Région, le COVID laisse craindre une quatrième vague, avec un variant beaucoup plus contagieux que les précédents, est-il responsable  de nier toute logique sanitaire de distanciation que le train offre grâce à une réserve de capacité d’accueil ?

Nous avons fait part de nos remarques lors des réunions dites de concertation, avec très peu de résultats.
La satisfaction client semble être le dernier souci de SNCF Voyageurs qui priorise le transport routier au détriment d’un minimum de confort. Faire rouler un train vide en parallèle de bus est aussi un non-sens économique et écologique. C’est en contradiction  totale avec vos annonces d’une COP d’avance.

Monsieur  le président, assumez-vous la responsabilité des conditions indignes de cette désorganisation lamentable et dangereuse à court et moyen terme?

La situation a déjà été dénoncée à plusieurs reprises par notre collectif. Nous enregistrons les mêmes griefs  sur la branche  de Valence et l’absence de relations ferroviaires sur Grenoble achève cette description.

Faudra t’il porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui pour être entendus ?

Recevez Monsieur le Président nos salutations distinguées.

Nicole TAGAND membre du  CEFV

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CVDR 84 06/08/2021 12:12

Il apparait clairement que l'équipe au pouvoir en PACA met plus de moyens et de précipitation pour redécorer le matériel aux armes de SUD , appellation imposée par une lubie personnelle de RM, que pour améliorer le quotidien des usagers des TER. Pire les travaux parviennent à dégrader durablement ( sur plusieurs années cumulées ) l'organisation de plusieurs lignes sans aucune retombée palpable. On peut en arriver à penser que ces travaux n'ont d'autre finalité que de saborder les TER. Quand-à la "concertation" elle se pratique uniquement entre amis proches. Pas question de consulter des associations qui pourraient avoir un avis à émettre. Et pour la pollution PACA, pardon SUD, a les moyens de payer les amendes.