Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

communiqué de presse du 1er Ministre sur les investissements d'avenir

La voix de NOSTERPACA

Le Premier ministre a présenté, le 9 juillet à l'université Pierre et Marie Curie son plan "Investir pour la France" : une ambition pour la France en 2025 guidée par les objectifs de compétitivité et de transition écologique, sur l’ensemble des territoires.

Peu de bonnes nouvelles pour les transports en région si ce n'est l’annonce d’une commande de nouveaux matériels TET mais rien sur les autoroutes ferroviaires en PACA. L'annonce du choix du scénario 2 de la Commission 21 indique la prise en compte de Cannes Nice et le contournement d’Arles. En clair, nous avons encore de belles années devant nous pour étudier les méfaits du tout routier et les meilleures pistes d'un report modal route vers ferroviaire. En attendant, c'est une orientation globalement favorable au secteur routier qui est mise en perspective. Même si, pour rester positif, nous pouvons nous réjouir de la confirmation du projet ferroviaire Saint Charles souterrain. Et penser aux populations d'Istres et Fos qui subissent au quotidien les inconvénients du manque d'infrastructures propres aux Poids-Lourds.

L'amélioration des infrastructures ferroviaires existantes dans notre région est un enjeu important pour les déplacements de personnes mais ne permet pas de traiter les transports de marchandises. A moins de s'attaquer pour de vrai à la réhabilitation du Val de Durance et en réalisant ses connections Nord et Sud (Montgenèvre et Cheval Blanc)

SP 10/07/2013 14:27

Au vu du ratio entre investissements ferroviaire et routiers consentis à la région PACA, difficile de dire que l'orientation est "globalement favorable au secteur routier", ou alors les chiffres n'ont plus de sens ! Qu'aurait-il fallu dire si l'A51 avait été retenue....

La vraie problématique, c'est bien le manque d'ambition financière pour le développement d'une mobilité propre et durable... qui mérite de s'interroger sur ceux qui la portent et la justifient !

SP 10/07/2013 14:11

Une des pistes de réflexion consistera à ne pas diaboliser les perspectives de gain de temps par le train, que ce soit TGV ou TER, et donc ne pas diaboliser la grande vitesse, dans le but de permettre le meilleur modal de la route vers le train, y compris pour les déplacements longues et moyenne distance.
C'est sans doute une des raisons pour lesquels un projet si étroit serait retenu (Marseille+Cannes-Nice... alors qu'à l'origine, il s'agissait de RELIER Marseille à Nice)... alors que dans le sud ouest, la LGV Bordeaux Toulouse est retenue en totalité et en priorité avec la seule perspective de gain de temps (Bordeaux Toulouse en 1h, Paris Toulouse en 3h, ce fut là bas un objectif largement partagé), car il n'y a pas là bas d'enjeu de désaturation de la ligne existante.
Il conviendra donc de s'en inspirer pour porter dans la région un projet qui apportera les mêmes avantages et s'érigera au rang de priorité nationale !

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .