Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Heureuse conclusion

La voix de NOSTERPACA

Communiqué =

La députée Claire Bouchet obtient de la SNCF la confirmation  de l’ouverture de toutes les gares situées sur le parcours du train de nuit.

Mardi 22 décembre 2020, une vingtaine de voyageurs, dont plusieurs enfants, se sont retrouvés bloqués à l’extérieur de la gare de Mont-Dauphin, contraints d’attendre dehors, dans le froid, l’arrivée du train de nuit annoncée en retard.

Alertée par téléphone en temps réel par l’un des usagers, la députée Claire Bouchet a immédiatement contacté la direction Intercités de la SNCF qui lui a assuré que les équipes SNCF se mobilisaient de façon à réouvrir  au plus tôt les gares concernées de la ligne. A 21h30 elles étaient toutes ouvertes.

La suite, nous la connaissons. La gare a été ouverte et grâce à l’action conjointe de plusieurs élus, elle le restera les soirs de circulation du train de nuit.

La députée Claire Bouchet a tenu à faire un point précis en ce début de semaine avec la SNCF afin de s’assurer que, non seulement la gare de Mont-Dauphin serait ouverte mais également les autres gares situées sur le parcours du train de nuit Paris-Briançon.

La direction Intercités de la SNCF a confirmé à la parlementaire ce qui suit : « Concernant la gare de Montdauphin-Guillestre,  nous avons pu disponibiliser du personnel  pour ouvrir la gare jusqu'à jeudi soir. Nous travaillons encore à des solutions pour les nuits suivantes.

Concernant les gares de l'Argentière et Embrun, ces deux gares seront ouvertes toute la nuit à partir de vendredi soir. Le maire de l'Argentière a mis en relation les équipes de Gares & Connexions avec une société de service située en face de la gare et qui serait en capacité de fermer la gare tous les soirs (…). Par ailleurs, la gendarmerie est informée de nos actions pour venir nous prêter assistance si besoin. Enfin, l'installation de systèmes automatiques d'ouverture a été validée et financée »

Les trois gares concernées par cet incident, l’Argentière-La Bessée, Mont-Dauphin et Embrun sont des gares télécommandées à distance, sans agent présent sur place, ce qui explique les désagréments rencontrés. En ce qui concerne les autres gares situées sur le parcours, la SNCF a précisé à Claire Bouchet que la requête était sans objet compte tenu du fait que, dans ces gares, des agents circulatoires sont toujours présents afin de gérer les aiguillages et qu’elles sont donc ouvertes.

La députée restera vigilante et demeure à la disposition des usagers en cas de nouveau problème qu’elle espère ne pas avoir à déplorer, jusqu’à la fin mars, date à laquelle la ligne sera fermée pour cause de travaux.

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .