Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retour annoncé

La voix de NOSTERPACA

Après qu'auront été consacrés des moyens démesurés pour déconstruire l'outil ferroviaire historique, voici donc que se reconstitue une organisation européenne pour faciliter le retour des trains de nuit en Europe. Serait-ce l'amorce d'un nouveau départ ?

A l'issue de la première guerre mondiale, une convention avait acté des principes de coopération visant à faciliter le trafic international : utilisation d'une seule gare frontière à chaque frontière, autorisation de franchissement des frontières par les trains de marchandises y compris la nuit, possibilité de liaisons internationales directes, contrôle douaniers des passagers à bord, ...

Grâce à l'esprit libéral dominant, toute cette efficacité de bon sens avait été reléguée au placard par le biais de directives européennes. Les entreprises nationales de chacun des pays qui œuvraient ensemble à la production des services ont été mises en concurrence. Les résultats sont connus : pour rester dans notre région, ce fût la disparition des liaisons Marseille-Milan ou Nice-Venise.

Alors, la raison va-t-elle reprendre ses droits ? Un document actant des collaborations entre différents pays a été signé lors d'un conseil des ministres des Transports de l'Union européenne. Il faudra encore un peu de patience, horizon 2023.

Aujourd'hui, ce sont les chemins de fer autrichiens qui donnent le ton. Avec 19 lignes Nightjet et huit liaisons supplémentaires avec d’autres partenaires, les ÖBB exploitent déjà le plus grand réseau de trains de nuit d’Europe.

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .