Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sortie de piste

La voix de NOSTERPACA

- Vu sur le quotidien La Marseillaise -

Plusieurs centaines de cyclistes se sont rassemblés jeudi soir à Marseille afin de dénoncer une nouvelle gabegie en ville, soit l'éphémère corona piste du Prado.

Ils sont venus nombreux à l’appel du collectif vélo en ville pour dénoncer le retrait de la corona piste qui n’a vécu qu’une petite semaine. Familles avec enfants, usagers des vélos en libre service, militants associatifs ou politiques, ils ont pédalé de bon cœur et dans la bonne humeur sur l’avenue jusqu’à l’arrivée trés rapide des forces de l’ordre. Jacques, membre des « coursiers solidaires », peu avant un contrôle disait « s’interroger sur la démarche de créer la corona piste sans aucune concertation auprès des associations cyclistes. » « La loi de la voiture avant tout, sans doute » suggérait-il en souriant.
Manifestation non déclarée à la Police, les contrôles d’identité ont vite été enclenchés au hasard, assortis de quelques jets de lacrymos. Si Jacques a vite été stoppé sur son parcours et sa bonne humeur, les autres ont continué à pédaler malgré la surprise. Sirènes hurlantes, gyrophares, rien n’y a fait et de long en large, la parade a continué, ponctuée par les contrôles.

Intimidation des réfractaires à tout

Benjamin, de l’association « vélo en ville », vers 19h30 proposait à tous de rentrer chez soi dans le calme. Pour lui « la Métropole a été intimidée par des réfractaires à tout. Des gens qui n’acceptent pas un espace de partage, de vie. Rues piétonnes, Vieux-Port apaisé, pistes cyclables, même combat, celui du refus ! » Pierre, non loin, pense à haute voix : « c’est quand même dingue, dans toutes les villes on y arrive, mais pas ici. »

Marie-Laure Thomas

 

Suite à cette attitude incompréhensible de la police, FNE PACA, RAMDAM et Vélos en Ville se sont adressés conjointement au Préfet de Police =

                

 

Marseille, le 29 mai 2020

Monsieur le Préfet de Police

Place Félix Baret

CS 800001

, 13282 Marseille

Objet : la déambulation cyclable du 28 mai et les services de Police

Monsieur le Préfet de Police

Pour donner suite à la suppression brutale de la Corona piste cyclable du Prado, les associations de cyclistes avaient alerté les marseillais(e)s et proposé une déambulation, et non pas une manifestation, sur le Prado le jeudi 28 mai à 18h30.

L'objectif de cette déambulation était de rendre visible le public usager de cette piste cyclable qui avait échappé à la Métropole.

L’initiative « Réclamez vos Pistes Cyclables – Le Prad’Aux Vélos » a réuni plusieurs centaines de cyclistes. Le réseau associatif a prouvé dans un évènement inédit, intelligent et d’une belle vitalité l’attachement des cyclistes aux Corona Pistes. Le soutien de bon nombre d’automobilistes et de piétons nous encourage dans notre démarche de revendication d’aménagements à échelle humaine, écologique et efficace en termes de déplacement, piétons et cyclistes, pour Marseille et notre Métropole. Aménagements qui sont particulièrement bien adaptés au contexte du déconfinement sanitaire en cours.

De nombreux nouveaux cyclistes étaient présents, témoignant de la transition des mobilités en cours dans notre ville, accompagné d'ailleurs partout en France par les mesures gouvernementales comme le "Coup de pouce" qui vient de voir son enveloppe budgétaire triplée.

Malgré les efforts déployés de préparation avec la Préfecture, malgré le respect rigoureux de tous nos engagements ainsi que des réglementations actuelles, les forces de l’ordre sont intervenues dans l'incompréhension la plus totale. Cela a transformé une déambulation souple, basée sur la responsabilité individuelle, le respect du code de la route et des consignes de distanciation sociale en un bouchon imposé par le stationnement des véhicules de police au milieu de la chaussée.

FNE PACA, RAMDAM et Vélos en Ville déplorent l'intervention des forces de l'ordre et l'usage de gaz lacrymogène, par exemple pendant que les cyclistes étaient mouvement sur leur vélo ce qui était dangereux, ainsi que le recours à plusieurs dizaines de verbalisations (135€) non justifiées.

Les cyclistes présents étaient mobiles, pacifiques, pour certains en famille, et respectaient le code la route et les consignes sanitaires de distanciation sociale.

Monsieur le Préfet, nos réseaux associatifs, membre de France Nature Environnement et de RAMDAM et l’association Vélos en Ville sont surpris d’une telle attitude de la Police et contestent ce recours à la force dans ce contexte d’initiative d’une non-violence exemplaire de la part de tous les participants et conforme aux règles actuelles.

Nous vous demandons de bien vouloir annuler tous les procès-verbaux qui ont été dressés et souhaiterions vous rencontrer dans un très proche délai afin de vous présenter notre réseau associatif et évoquer, avec vous, nos relations avec vos services de Police.

FNE PACA, RAMDAM et Vélos en Ville font parties des représentants de la société civile, nous tenons à réaffirmer notre volonté et notre disponibilité pour dialoguer avec toutes les institutions dont la Préfecture de Police afin d'accompagner la mise en service d'infrastructures adaptées au développement des mobilités actives dans les meilleures conditions de sécurité.

Dans l’attente d’une réponse positive de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre considération.

Pour FNE PACA                 Pour RAMDAM                  Pour Vélos en Ville

Président                                Président                                Président

Gilles Marcel                          Jean Yves Petit                       Thomas Chaussade

 

 

RAMDAM est le Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence dont les membres sont l’ADAVA (Pays d’Aix), Action Vélo (Pays d’Aubagne), APROVEL (Pays Salonnais), Vélos en Ville (Marseille, Vélo Sapiens (Marseille), Coursiers Solidaires (Marseille), LVDE (Pays de Martigues / Istres / Miramas), Utop Vélo (La Ciotat / Ceyreste), Collectif Bike Together (salariés d’Airbus)

France Nature Environnement PACA est la fédération régionale de France Nature Environnement. Ses 250 associations regroupent environ 15 000 bénévoles. Soucieuse de préserver la nature et l’environnement, FNE PACA défend aussi l’humain en agissant pour l’intérêt général. Intervenant sur l’ensemble des domaines du champ du développement durable, FNE PACA s’implique dans les grands débats régionaux et porte des projets à chaque échelle de territoire.

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .