Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Concurrence déloyale ?

La voix de NOSTERPACA

NOSTERPACA s'adresse à l'ARAFER pour lui demander de jouer son rôle de régulateur à propos des tarifs pratiqués par des cars. Sur la liaison Montpellier-Marseille, le niveau pratiqué évoque clairement de la vente illégale à perte, et surtout se traduit une concurrence déloyale vis-à-vis de tarifs TET pourtant ajustés (la référence est aujourd'hui clairement celle du covoiturage, soit 10 à 13 € sur cette relation). Pour NOSTERPACA, nous sommes face à une concurrence déloyale faite au service public ferroviaire,

 Monsieur le Président de l'Autorité de régulation des transports

Vous avez bien voulu répondre à une première interpellation de notre Secrétaire général en rappelant que "l'Autorité a rendu au cours des dernières années de nombreux avis en défaveur de l’interdiction envisagée par la région concernée, compte tenu du caractère négligeable de l’atteinte à l’équilibre économique des lignes de service public. Ces avis ont notamment concerné la liaison Marseille-Toulon."

Si cette réponse peut être entendue pour quelque temps encore en ce qui concerne la liaison Marseille-Toulon (cf. éléments ci-après), elle ne peut clairement l'être en ce qui concerne la relation Montpellier-Marseille (170 km - 2h) pour laquelle -cf. fichier joint) :

  • SNCF propose 11 allers et 12 retours quotidiens conventionnés à des prix variant entre 10 € (TET) et quasiment 30 € (TER plein tarif)

  • Ouibus / Blablabus propose au moins 9 allers et 10 retours quotidiens à des prix courants de 5 à 8 €

  • Flixbus propose au moins 5 allers et 7 retours quotidiens à des prix courants de 1 à 5 €

et ce nonobstant les nouvelles annonces de relations que vous nous avez fait parvenir ces dernières semaines.

Vous l'avez compris, au-delà des fréquences (qui tendent à prouver que l'offre ferroviaire pourrait être plus dense), c'est bien au niveau des tarifs que réside le problème. Si ceux des TER sont anormalement hauts, ceux des cars évoquent clairement de la vente illégale à perte, et surtout traduisent une concurrence déloyale vis-à-vis de tarifs TET pourtant ajustés (la référence est aujourd'hui clairement celle du covoiturage, soit 10 à 13 € sur cette relation).

Nous vous demandons instamment de jouer votre rôle de régulateur et de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour faire cesser cette politique de prix cassés, et plus globalement la concurrence déloyale faite au service public ferroviaire, dont nous aurons tous beau jeu de dire bientôt qu'il est inadapté.

Vous en remerciant par avance, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments distingués.

Gilles MARCEL
Président de NOSTERPACA 

 

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .