Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LN PCA : prioriser la priorité

La voix de NOSTERPACA

 Lettre ouverte du Réseau Transports Mobilités Durables de France Nature Environnement Provence Alpes Côte d’Azur aux co-financeurs du projet de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA) dans le cadre de la phase d’information du public sur les aménagements des phases 1 et 2.

 

NOUS N’EN « POUMONS » PLUS :
il y a URGENCE !!!

Agir dès maintenant sur le réseau ferré existant !

  

Mesdames, Messieurs les membres du Comité des financeurs LN PCA

Dans sa décision ministérielle du 4 mars relative au projet de LN PCA, Madame la Ministre E. Borne intègre, à juste raison, des aménagements à réaliser sur le réseau ferré existant tels que le plateau de voies de la gare Charles mais également à la Blancarde, Toulon, La Pauline, Nice, ou l’augmentation des capacités des voies du port à Arenc, .... Pour FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur, ces travaux vont permettre d’optimiser les installations existantes et doivent être réalisés sans attendre !

 

C’est effectivement important pour apporter des réponses rapides aux difficultés rencontrées quotidiennement par les usagers dont la réduction de l’offre (réduction du nombre de TER Marseille / Aubagne, suppression des TER directs Toulon / Aubagne / Aéroport MP / Miramas et de la desserte d’Arenc Euro-Méditerranée par les TER en provenance de l’aéroport de Marseille Provence, dégradation de l’offre sur la Côte Bleue ou la Vallée de la Roya, …) ou son insuffisance selon les lignes en raison de la saturation de ces gares et pôles d’échanges. La gare de Marseille-Saint-Charles en est un exemple criant !

 

Or nous constatons avec dépit et colère que si Madame la Ministre intègre au sein du projet LN PCA une part de modernisation du réseau ferré existant c’est pour une réalisation concomitante à celle de la Ligne Nouvelle, soit bien au-delà de 2030. C’est inacceptable et incompréhensible.

 

Nous constatons également une non-consommation des investissements prévus au Contrat de Plan Etat-Région (CPER) pour les infrastructures ferroviaires : la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur affiche un taux de réalisation de 50% en 2017 et de 60% en 2018, soit 43M€ utilisés en 2017 pour 85M€ inscrits et 37M€ utilisés en 2018 pour 60 M€ inscrits. Et qu’en est-il des engagements de l’Etat dans ce même CPER ?

C’est dès maintenant qu’il faut s’atteler à la mise en place d’un Réseau de Trains Express sur les différentes métropoles de notre région en modernisant et rénovant le réseau ferré existant sans oublier des lignes telles que celle des Alpes, de la Côte Bleue et de la Vallée de la Roya. Les enjeux climatiques, sanitaires, sociaux et économiques l’imposent.

 

Il convient que l’Etat, la Région et l’ensemble des co-financeurs prennent leurs responsabilités en répondant aux demandes et besoins exprimés par nos concitoyens(nes).

 

Pour le Réseau Transports Mobilités Durables FNE Provence Alpes Côte d'Azur

Gilles Marcel

 

Marseille, 19 juin 2019

Pour accéder au dossier LN PCA :

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .