Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligne Grenoble-Gap

La voix de NOSTERPACA

Lundi 25 mars 2019 une délégation composée de membres du collectif de l'Etoile ferroviaire de Veynes et de CIPRA France pour la coopération est allée à la rencontre du préfet Philizot à Paris

Mission Philizot
Rappelons le : 
- la mission du préfet se tient dans des délais relativement courts ! réception de la lettre de mission le 15 janvier, un rapport intermédiaire rendu il y a une dizaine de jours et un rendu final attendu pour fin avril/début mai.
- les objectifs de la mission sont de définir le nouveau cadre général avec des éléments de principe sur l’ensemble du réseau des dessertes fines (9200 km de lignes au total), et une déclinaison région par région. Une tâche sans doute difficile au regard de l’hétérogénéité du réseau (celle ayant 2 trains/jours à 40-50 trains/jours).
- les enjeux sont donc de mettre en cohérence des décisions qui seront prises par la suite, dans un contexte de fermeture de ligne déjà relativement bien établi.

Concernant la ligne Grenoble-Gap
Dans ce contexte, la ligne Grenoble-Gap est celle pour laquelle le préfet Philizot a eu le plus de sollicitation/d’intervention en provenance des élus et des usagers, témoignant d’un attachement fort. D’autre part, l’Etat ne peut que constater que depuis deux ans les volontés politiques convergent en faveur de sa sauvegarde. Toutefois, il persiste un certain flou sur le montant à investir pour les 10-12 ans à venir (jusqu’à 2030). 

A l’heure actuelle, des travaux d’urgence « intelligents » sont évoqués par le Préfet Philizot qui sollicite SNCF Réseau sur ce point. Ces travaux d'urgence permettrait de maintenir la ligne en fonctionnement durant la fermeture de la branche drômoise de l'Etoile de Veynes et ainsi poursuivre l'exploitation du train de nuit Paris/Briançon en 2021. Une étude plus approfondie sur les investissements nécessaires commandée par la Ministre des Transports, Elisabeth Borne, fin 2018 est toujours attendue. 

Enfin, le Préfet Philizot confirme son intérêt pour la démarche de coopération visant à dynamiser l'usage du train par une approche territoriale et de développement des services. Il conforte l'initiative du Comité de massif des Alpes pour une étude allant dans ce sens. 

Prochaines étapes pour le CEFV
Le collectif va poursuivre ses rencontres avec l'ensemble des partenaires (Etat, collectivités locales) dans la perspective du financement des travaux d'urgence et du lancement de l'étude commandée par E. Borne. 

R. Besson, G. Martinez, V. Girard (CEFV) & M.J. Hassid (CIPRA France)

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .