Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mobilité du futur

La voix de NOSTERPACA

Lu sur Mobi Telex : The Camp, la mobilité du futur a son espace d’expérimentation

Il existe tout près d’Aix-en-Provence un lieu installé loin des regards, enroulé sur lui-même au milieu de la garrigue, où l’on étudie la mobilité du futur. TheCamp, c’est son nom, travaille avec des grands groupes (dont la SNCF, qui fait partie des partenaires fondateurs) et des collectivités territoriales sur des projets qui, tranquillement, vont commencer à prendre forme début 2019.

Le nom du code du premier projet est Demoiselle : il s’agit de créer une navette autonome et propre qui devra relier la gare TGV d’Aix-en-Provence et le pôle d’Activité d’Aix-en-Provence (1000 entreprises, 20 000 salariés), distants d’une dizaine de kilomètres. La distance que l’engin devra parcourir est déjà supérieure à toutes les autres expérimentations en cours en France, ce qui rend Demoiselle unique en son genre. Mais le trajet emprunté est, lui aussi, porteur de promesses : après 6 km sur une départementale très chargée, la navette devra réussir à frayer son chemin en toute sécurité sur un chemin de campagne ni plat, ni bitumé. Voilà de quoi intéresser des milliers de collectivités rurales aujourd’hui privées de transports en commun et qui n’ont pas les moyens de transformer leurs infrastructures existantes où un car classique ne pourrait pas passer… Ce projet a été lancé à l’été 2017, dans la plus grande discrétion. A peine savait-on que le prototype était prêt et que l’on avait demandé à des enfants d’en suggérer le design en imaginant le véhicule du futur. En mars prochain, une étape décisive sera franchie, puisque deux navettes commenceront leurs rotations – avec un chauffeur à bord, certes. Mais dès le départ, une partie du trajet sera réalisée sans son aide – jusqu’au jour où la réglementation l’autorisera à ne plus du tout se préoccuper de conduite, et où seul un agent commercial accompagnera les passagers.

SolarCamp: un système où la gare peut utiliser l’électricité contenue dans les voitures garées dans son parking

Le deuxième projet se nomme SolarCamp : il s’agit d’utiliser les batteries des véhicules électriques garés et mis en charge à la gare SNCF Aix-TGV, choisie par Gares & Connexions pour être son labo expérimental. Les ingénieurs de la start-up Bovlabs, créée par un Indien de génie, JR Pillai, ont eu l’idée de considérer les voitures électriques comme des réserves d’énergie montées sur 4 roues. Ils ont donc créé un système où la gare peut utiliser l’électricité contenue dans les voitures garées dans son parking quand elle en a besoin (aux heures de pointe, quand il faut faire démarrer plusieurs TGV en même temps…), les propriétaires des voitures indiquant le volume maximum qu’ils acceptent de fournir. Ils seront rémunérés en cryptomonnaie, via une application dédiée, ce qui leur permettra par exemple d’avoir le parking gratuit, ou de payer des services de restauration en gare… Voilà qui pourrait ménager un peu le réseau électrique public, en lissant la consommation locale globale : au lieu de risquer la panne générale les jours ou les moments de très forte activité, comme cela est régulièrement le cas dans les gares parisiennes, on pourra utiliser dès que nécessaire ces batteries que l’on aura tranquillement chargées en heures creuses. Le dispositif existe déjà, la SNCF recherche désormais très activement un constructeur automobile pour passer à la phase de test « IRL », In real life. Les discussions ont déjà été amorcées avec au moins un très grand groupe.

Le troisième projet est le plus connu : c’est la gare du futur, toujours avec SNCF Gares & Connexions. Tout est passé en revue, robots, accessoires pour faire baisser le stress des voyageurs, éclairages LED, poubelles mobiles, analyses video… Le défi le plus lourd à relever est certainement celui de rendre la gare énergétiquement autonome. Début 2019, la SNCF lancera un appel à projets pour, entre autres, 60m2 de panneaux photovoltaïques.

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .