Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vœux 2018 du CEFV

La voix de NOSTERPACA

Vœux 2018 du Collectif de l'Etoile Ferroviaire de Veynes :

 

Le Collectif de l’Etoile Ferroviaire de Veynes adresse ses vœux aux responsables nationaux et régionaux chargés de définir le cadre et les moyens des services publics du transport ferroviaire.

Il renouvelle au travers de cet envoi son appel à l’urgente nécessité de la programmation des travaux indispensables à la renaissance d’un moyen de transport sûr et rapide au service des territoires et de leurs habitants.

Vœux 2018 du CEFV

Communiqué de presse.

 

Vœux du Collectif de l’Etoile Ferroviaire de Veynes à Mme la Ministre des Transports, aux Présidents des Conseils Régionaux des régions Aura et Paca et aux parlementaires des départements des Hautes Alpes, des Alpes de Haute Provence, de la Drome et de l’Isère.

 

Il est peu usuel qu’un collectif d’usagers du train adresse ses vœux aux responsables  régionaux ou nationaux chargés du  bon fonctionnement des services publics de transport.

Toutefois cet exercice de la tradition nous semble  nécessaire tant le monde d’aujourd’hui ressemble au monde d’hier en matière de mobilité ferroviaire sur les territoires du Dauphiné et des Alpes du Sud.

 

En effet, au silence de la région Aura sur le devenir des lignes en direction de Grenoble et Valence, la région Paca répond par la suppression sans concertation de 5 allers retours entre Gap et Briançon.  Ceci intervient après l’investissement sur cet axe  de 20 Millions d’euros par l’Etat, la SNCF et le Département des Hautes Alpes, privant ainsi hauts alpins et touristes des améliorations réalisées! Et que penser de la décision de la SNCF de retirer la possibilité de croisement à la gare de Lus la Croix Haute provocant des ralentissements en cascade sur la circulation des trains empruntant l’Etoile de Veynes. 

Le collectif de l’Etoile Ferroviaire  de Veynes souhaite que 2018 torde le cou à ces pratiques d’un autre temps qui n’ont pour effet qu’accroitre les fractures territoriales et finaliser l’établissement d’une France à deux vitesses que tout un chacun condamne par ailleurs.

 

La récente décision du gouvernement d’abaisser à 80km/h la vitesse maximale sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central met aujourd’hui en évidence les erreurs de jugement passées qui nous privent dans l’immédiat d’une alternative durable au ralentissement de la circulation routière.

Les territoires desservis par l’Etoile de Veynes doivent rapidement retrouver l’usage d’au moins un mode de  transport rapide permettant le franchissement en toute sécurité- d’Est en Ouest et du Nord au Sud- des Préalpes : le renouvellement  des voies et la modernisation des équipements de signalisation permettront d’atteindre cet objectif.

 

Le CEFV qui a activement contribué aux Assises de la mobilité exige que la nouvelle loi mobilité dégage en urgence  les financements nécessaires à la  rénovation de ce réseau trop longtemps laissé à l’abandon.

 

Riche de son expérience,  sa diversité, et ses travaux, le CEFV  renforcera en 2018 son implication  par ses propositions techniques, financières et organisationnelles afin que l’amélioration des dessertes ferroviaires réponde demain aux  impératifs de mobilité  pour nos territoires.

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .