Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Incendie Aubagne

La voix de NOSTERPACA

INCENDIE - Un feu de forêt s'est déclaré samedi après-midi près d'Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, mobilisant d'importants dispositifs de secours et obligeant certains habitants à se confiner chez eux. Il était fixé dans la nuit de samedi à dimanche, avant de brièvement repartir dimanche matin puis d'être à nouveau fixé.

Plus de 2.000 passagers SNCF sont restés bloqués dans différentes gares du sud-est.

A la suite de cet incendie et de ses fortes conséquences sur la circulation des trains, des membres de NOSTERPACA ont réagi =

>>> En évoquant une utilisation de la section Carnoules-Gardanne (Jean-Pierre IMBS) =

Une fois de plus la vulnérabilité de la ligne reliant la Cote d'Azur à Marseille et au reste du pays est mise en évidence.

De très nombreux voyageurs bloqués dans las gare sans aucune possibilité d'acheminement.

En son temps le PLM conscient de cette fragilité avait entrepris la construction de lignes permettant de doubler cet itinéraire majeur. C'était le rôle de la section Gardanne-Carnoules. D'ailleurs l'armée continue de conserver cette ligne dans les rares itinéraires stratégiques qui subsistent.

Marseille-Carnoules c'est 101 km par Toulon et 103 km par Gardanne.

Lors d'études pour (ne pas) réhabiliter de cette ligne il n'est jamais pris en compte son rôle d'itinéraire bis ( comme pour Cavaillon Pertuis également).

Les futurs grands travaux entre Marseille et Toulon perturberont également la circulation sur cet axe.

Ne serait-il pas opportun de réhabiliter cet itinéraire bis au plus tôt ? Cela permettrait du même coup de desservir une région de plus en plus peuplée en arrière du littoral et d'alléger l'axe Marseille-Toulon surchargé.

>>> En rappelant les propositions associatives concernant la LN PCA dans la vallée de l'Huveaune (Jean-Pierre HUCHON) =

Les incendies de la nuit dernière dans le pays d'Aubagne et le blocage de milliers d'usagers impactent la réflexion sur les scénarios d'une 4ème voie pour la LN PCA dans la vallée de l'Huveaune.
Plusieurs associations, commissions et groupes de travail se sont élevés pour recommander que cette ligne nouvelle permette d'assurer la fiabilité du réseau dans la traversée de l'agglomération marseillaise en la réalisant sur une emprise différente des emprises actuelles, notamment dans la vallée de l'Huveaune.
Certains intervenants ont préconisé d'étudier une traversée de la vallée de l'Huveaune en viaduc (pour ne pas impacter la nappe phréatique et les flux d'eaux souterraines) suivie d'un passage en tunnel sous le mont de Carpiagne.
 
Dans son communiqué de presse du 12 avril 2016, SNCF Réseau précisait, à juste titre:
 
"l’actuel système ferroviaire, reposant sur une ligne unique, est fragile car il ne dispose d’aucune solution de contournement. Le moindre incident – quelle qu’en soit l’origine – a des répercussions importantes (retards et annulations) sur une large partie du réseau ferré entre Marseille et Vintimille, et même au-delà (jusqu’à Lyon, voire Paris).
 
Seul le doublement de la ligne littorale existante, constituant ainsi un réseau maillé, permettra d’apporter une réponse efficace et durable au fonctionnement du système ferroviaire"
 
Cette analyse pertinente n'est actuellement pas suivie d'effet dans la vallée de l'Huveaune.
Les regrettables incendies de la nuit dernière dans le pays d'Aubagne ont bloqué des milliers d'usagers.
Le projet de 4ème voie dans la vallée de l'Huveaune pérennisera cette situation, alors que la simple traversée de l'Huveaune en viaduc suivie du tunnel sous Carpiagne permettrait d'éviter le renouvellement de situations comme celle de la nuit dernière.
Il serait souhaitable que nos élus analysent bien ces cas concrets et les conséquences à terme de leurs choix de scénarios pour la vallée de l'Huveaune.
À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .