Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publication du rapport Duron

La voix de NOSTERPACA

ARTICLE mis à jour le 28/05 (ajout CP FNAUT)

Le rapport de la commission parlementaire « TET d’avenir », présidée par Mr Philippe Duron, vient d’être rendu public. Il établit les causes réelles des difficultés de cette offre ferroviaire : offre délaissée depuis des décennies, matériel ancien, manque d’investissement, mauvais état du réseau ferré. NOSTERPACA partage d’autant plus ce constat que l'association n’a cessé, depuis des lustres, de revendiquer des moyens pour développer et moderniser cette offre alors que la politique du tout TGV dominait ...
Ces trains TET constituent pourtant un élément majeur de l’aménagement du territoire. Mais plutôt que de proposer une ambition nouvelle pour le service public, la commission Duron propose des coupes claires dans l’offre TET en supprimant de nombreuses lignes ou tronçons de ligne et dessertes, et des transferts massifs du train vers la route sont envisagés, profitant très opportunément des dispositions de la loi Macron visant la libéralisation des autocars …

Chez nous, concernant les trains de nuit, la commission propose le seul maintien de la desserte quotidienne y compris en pointe saisonnière du Paris-Briançon ! C'est un acquis de la mobilisation citoyenne mais l'inquiétude persiste pour le futur.

Certes, le déficit de l’offre TET (environ 330 M€) interpelle pour justifier cette casse. Mais à aucun moment, elle n’a soulevé le manque de financement du système ferroviaire et le poids de la dette qu’il supporte (44 Milliards d’€) à la place l’État. En poursuivant bien, alors que le financement du transport par les administrations publiques est de 49 Milliards €/an, principalement en faveur de la route, personne ne pose la question du déficit du mode routier ! Rappelons le, lorsque l’on intègre tous les coûts (accidents, pollution, congestion du réseau, le train est, de loin, le mode de transport le plus rentable. En outre, non contente d’ouvrir l’exploitation des lignes à la concurrence, la commission propose aussi de confier la maintenance du matériel roulant aux constructeurs, menaçant ainsi des milliers d’emplois de la fonction Matériel à la SNCF … 

A quelques mois de la tenue de la COP 21 à Paris, ce rapport est aussi un mauvais signal envoyé concernant les enjeux du développement durable.

Ressaisissons-nous ensemble ! 

La Fédération des Usagers des Transports a livré son analyse dans un communiqué de presse consultable avec le lien ci-après :

Prendre connaissance du communiqué de presse de la fédération CGT des cheminots :

Gilbert SOULET 02/06/2015 07:40

Bonjour SP
Je vous remercie de vos précisions et mea culpa pour St Marcel.
Très cordialement,
Gilbert SOULET

Gilbert SOULET 01/06/2015 10:44

Bonjour SP
Vos initiales sont une véritable communion d’idée avec le Service Public dans lequel notre modeste association s’inscrit.
Comme vous l’avez remarqué, nous ne nous sommes pas pour le tout TGV; Car pour nous, la défense du ferroviaire et de l'outil SNCF, constante pendant notre activité SNCF continue a être partagée dans diverses actions menées sous bien des formes auprès ou dans différentes institutions ...
Cette expérience commune à Gilles MARCEL, représentant CFDT, et moi-même représentant CGT, au Poste de Commandement (DT-1 PC) il y a 40 ans, nous a conduits à élaborer un texte proposant une vision globale en matière de transports de personnes comme de fret, avec un point d’orgue : La percée ferroviaire du Montgenèvre traitée effectivement comme priorité régionale, au-delà d'un consensus verbal sans effet sur les décisions essentielles.
Aujourd’hui, nos actions militent en faveur de la future gare souterraine de Marseille St Charles, dont l’accès direct vers Blancarde sera une excellente chose pour éviter le “cul de sac” et la surface libérée permettra une meilleure desserte pour les TER ...
Très cordialement,
Gilbert SOULET

SP 02/06/2015 00:31

C'est bien le sens du sigle.
Personne n'est pour le "tout TGV" qui est quelque chose qui n'a d'ailleurs jamais existé :
- si on calcule la part de soutien public à la Grande Vitesse par rapport à l'ensemble des autres services, c'est très loin d'être prépondérant.
- De même si on calcule les kilomètres parcourus par les TGV en comparaison des autres trains....
- il n'y a que pour le trafic passagers qu'effectivement, malgré une offre moins développée et moins de soutien public, il y a plus d'une moitié du trafic qui se fait dans les TGV, car ceux-ci sont très attractifs vis-à-vis des modes concurrents avion et voiture
Mais s'opposer à un tout TGV qui n'existe pas, ça aboutit au désastre actuel, ni projet de TGV entre Marseille et Nice (où il y en a objectivement besoin compte tenu des problèmes de capacité, de TER et de temps de parcours) et suppression de l'offre ferroviaire
Je suis tout à fait pour la percée ferroviaire du Montgenêvre, c'est nettement plus pertinent que de vouloir rendre mixte (et pratiquement infaisable) la Ligne Nouvelle entre Marseille et Nice. Et c'est aussi garantir la pérénité de la ligne (et même DES lignes) de la Durance

Précision sur votre commentaire :
La future gare souterraine de Marseille ne donnera pas accès direct à Blancarde, mais à St Marcel et au delà : faire émerger le tunnel à la Blancarde n'a pas été jugé viable. La gare souterraine libère néanmoins l'actuel tunnel des Chartreux, qui devient de fait dédié au fret et à des relations TER métropolitaines.

SP 28/05/2015 10:42

Ce rapport confirme que c'était et c'est faire fausse route que de dénoncer une politique du "tout TGV" (largement inexistante, si on compare les investissements en LGV sur l'ensemble des investissements depuis 1980, les TGV.km sur l'ensemble des trains.km etc...).
Car le résultat est :
- de nous avoir sucrer le projet de LN PCA pour pouvoir faire convenablement circuler les TGV entre Marseille et Nice (en repoussant à échéance beaucoup trop lointaine toute section susceptible de faire gagner du temps de parcours et notamment EstVar Mougins qui pour seulement 1.5Md€ permettrait de gagner 40 minutes), en prétextant qu'il valait mieux des "trains intermédiaires"
- de nous sucrer maintenant les dessertes TET de jour comme de nuit entre Marseille et Nice en prétextant qu'il y a déjà des TER et TGV sur ce segment
- de nous sucrer à l'avenir les TGV qui resteront puisque la Cour des Comptes recommande que ceux-ci n'aillent pas au delà de Marseille en dehors du réseau LGV

Alors, il serait peut-être temps de reposer les problèmes dans le bon sens,
- en souhaitant activement un développement du réseau à grande vitesse, seule solution pour rendre économiquement viable, les grosses dessertes ferroviaires interville de masse. Cela vaut particulièrement pour la LN-PCA sans laquelle c'est la mort ferroviaire pour la Côte d'Azur et des centaines de macron-bus polluant au départ d'Aix TGV pour la desservir
- grâce à l'attractivité des liaisons précédentes, avoir une source de financement non négligeable pour les TET dans notre Région (Cévénol à prolonger jusqu'à Nice, Bordeaux Nice, trains de nuits de la Côte d'Azur)
- en exigeant que la desserte Grand Sud, bascule sur le TGV ou au moins des automotrices V250, pouvant tirer parti de la LGV Mediterannée et du CNM entre Montpellier et Marseille, puis ultérieurement de la LGV Bordeaux Toulouse, et qui pourront plus facilement être prolongé jusqu'à Nice

En étant moins exigeant, il faudrait à minima obtenir que les intervilles TER Nice Marseille soient diamétralisés/prolongés jusqu'à Nimes ou Montpellier : les actuels corails sont réversibles, autant en profiter. Et a l'avenir, avec les Regio2N, pourquoi ne pas envisager des coupes-accroche à Blancarde, avec une tranche du train qui finirait à St Charles, et une autre qui irait rattrapé un autre Regio2N Marseille Nimes (à l'Estaque par exemple)

Fiorentini Guy 26/05/2015 22:31

Mes chers Compagnons,
Vu le démantèlement annonçé de notre entreprise,le délabrement de notre chemin de fer,l'incompétence de la gestion de notre "Vie du rail" , jusqu'à quand allons nous accepter la "Suffisance Etatique " qui sacrifie notre mission de service public ? c'est un petit fils de Cheminot , un ami , un compagnon, un camarade de Cheminots ,un "arpet" à la retraite,médaille d'or de la SNCF qui vous pose la question ? Bien cordialement .

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .