Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA BARASSE, es-tu là ?

La voix de NOSTERPACA

En service depuis le 14 décembre 2014 et inaugurée en janvier 2015, la 3° voie Aubagne-Marseille peine à trouver sa "clientèle" (comme on dit chez TER SNCF PACA).

Alors que l'autouroute A 50 qui lui est parallèle sature quotidiennement de 07H00 à 09H00, la nouvelle infrastructure est peu utilisée. Parmi les causes, la mauvaise qualité du service offert ces derniers temps en est un facteur. Mais la cause principale est sans doute l'ignorance dans laquelle les populations concernées sont restées des nouvelles possibilités existantes désormais en matière de transports collectifs. La toute neuve halte de La Barasse est un symbole de cette situation.

LA BARASSE, es-tu là ?
LA BARASSE, es-tu là ?LA BARASSE, es-tu là ?

Une petite visite effectuée jeudi matin 12 mars vers 08H00 permet d'illustrer cette affirmation. Il n'existe toujours aucune indication à proximité pour orienter les utilisateurs vers la halte. La vaste aire de stationnement est utilisée par deux véhicules ... Ce qui est probablement un espace dédié aux vélos est totalement inoccupé.

Le quai se situe entre deux voies dénommées A & B qui permettent le croisement des trains circulant sur la 3° voie Aubagne-Marseille. Sur ce quai, deux personnes attendent leur train. A 08H02, l'une partira vers Aubagne, l'autre en direction de Marseille.

 

LA BARASSE, es-tu là ?LA BARASSE, es-tu là ?
LA BARASSE, es-tu là ?LA BARASSE, es-tu là ?LA BARASSE, es-tu là ?

Si SNCF Réseau a fait son travail en matière d'orientation, d'équipement et d'accès, il n'en est pas de même pour le service (lequel ?) chargé de la communication : aucune information n'est donnée sur le site TER PACA lorsque la gare de La Barasse est demandée .... Il faut donc en connaître l'existence par d'autres sources pour en devenir utilisateur .... Manifestement, il manque un ou deux maillons dans la chaîne de fonctionnement, sans parler de l'absence de connexions organisées avec la RTM et les bus du département ... La communauté urbaine de Marseille-Métropole porte une lourde part dans ces carences, d'autant moins excusable qu'une situation semblable avait été constatée lors de la mise en service des nouvelles haltes après la rénovation partielle de la ligne Aix-Marseille.

Développement des Transports Collectifs, multimodalité, il en est souvent question dans les colloques mais qu'en est-il au quotidien ... ? Avec l'immense centre d'attraction commerciale "La Valentine" qui prend naissance à moins d'un kilomètre (cinéma, restaurants, puis commerces, grande distribution, ...) pour s'étaler sur des centaines d'hectares en direction de La Valentine, ce sont des milliers de personnes qui circulent quotidiennement dans cet espace (le Printemps annonce près de 2 millions de visiteurs par an). Une ligne RTM et une ligne du CG 13 passe devant la halte de La Barasse. A quand une offre coordonnée,  attrayante et connue ?

adrien 16/03/2015 19:45

Bonjour,

La création et le financement de cette halte de la Barasse constituent un véritable scandale. Quand on sait que la halte (ex-gare) de St Marcel peine déjà à attirer les voyageurs et n'est située qu'à 600m de celle de la Barasse. La multiplication de points d'arrêts fantômes représente un coût financier certain pour le contribuable et une perte de temps importante pour les navettes ferroviaires Marseille-Aubagne (auxquelles les aubagnais préfèrent de toute façon les missions directes, qui vont vers Toulon).
Et pendant ce temps des villes de mon département du Var (désolé, je parle de ce que je connais) comme Le Muy (9.400 hab) continuent à voir passer des TER sans s'arrêter ! une honte ... alors que les trains TER omnibus (Les Arcs-Nice) y passent ! Idem pour la petite gare voisine de Roquebrune Sur Argens.
Mais que dire aussi d'une ville comme Toulon (3ème ville de PACA et ville-centre de la 10ème agglo de France) qui reste à ce jour la seule ville parmi les villes de plus de 150.000 habitants à ne compter qu'un seul point d'arrêt TER (je dis bien : UN SEUL) sur son territoire communal.... Tout ça pour construire des haltes fantômes surnuméraires sur la commune de Marseille (déjà bien relativement pourvue en la matière -fut-elle la 2ème ville de France - quand on voit la fréquentation dérisoire à Saint Marcel, à St Joseph-le-Castellas, à Picon Busserine, à St Louis les Aygalades ou pire à La Pomme, voilà maintenant La Barasse avec 1 à 2 passagers en heures de pointe).
Au moins sur Nice quand la Région a ouvert la halte de "Nice Pont Michel", elle a eu le bon sens de fermer celle de "Nice St Roch" (ce qui ne plaît pas à tout le monde, loin de là, mais bon). Mais à Marseille on rajoute des haltes toujours plus désertes dans des quartiers proches et pas forcément densément peuplés et dans une ville déjà assez bien lotie ... Pendant ce temps, d'autres continuent à regarder passer les trains. Bref, cherchez l'erreur !

Bonne fin de journée.

Adrien

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .