Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colloque ORT du 07 novembre 2014

La voix de NOSTERPACA

A noter : les présentations utilisées par les intervenants durant la journée ont été ajoutées à cet article le 19 novembre.

Ce vendredi 7 Novembre 2014 s'est déroulé à Marseille - Hôtel de Région un colloque ORT (Observatoire Régionale des Transports) sur le thème "Les projets de transport en PACA : bilans et perspectives". L'animation de cette journée était assurée par Stéphane MENU, journaliste spécialiste en animation de débat institutionnel.

Jean-Louis AMATO, Président de l’ORT, a ouvert le Colloque en remerciant de leur présence les personnalités officielles, les intervenants et la cinquantaine de participants.

En introduction, Éric LEGRIGEOIS, Directeur Régional Adjoint de la DREAL PACA, a inscrit les projets dans leur environnement remarquable : notre région ... notant qu'en contrepartie, cet atout génère des contraintes lourdes et que l'intérêt général doit primer sur la somme des intérêts particuliers. La transition énergétique est, à ses yeux, un élément de contexte supplémentaire. Abordant les attentes du prochain CPER (Contrat de Plan Etat/Région), il considére que les perspectives devront être crédibles malgré les contraintes financières.

 Jean-Yves PETIT, Vice-Président du Conseil Régional PACA, a remercié également de leur présence tous les participantEs, saluant en particulier le Directeur Régional de RFF. Pour lui, ce colloque est une occasion de faire le point. Il y a nécessité de disposer d'une vision globale. C'est à quoi travaille la Région, par exemple avec la réunion organisée récemment à Bruxelles pour s'inscrire dans le réseau RTE-T (Réseau Trans Européen-Transports). PACA est une porte d'entrée pour l'économie mais il ne faut pas oublier l'égalité des territoires. De ce point de vue, la réforme territorialle reste un enjeu.

Faisant la transition avec la suite du programme, Stéphane MENU a annoncé la venue en fin de journée du nouveau Secrétaire Régional aux Affaires Régionales (SGAR)

Au menu de la matinée : « Quel bilan pour les projets antérieurs ? » Trois exposés se sont succédés pour apporter des éléments de réponse :

- Valérie BUTTIGNOL (CEREMA) a expliqué la mécanique des bilans LOTI, fondements réglementaires et procédures, et pris l’exemple de l’A51 entre Sisteron et La Saulce pour illustrer son propos. Il résulte de cette analyse que les prévisions étaient optimistes au moment des décisions ...avec des coûts de réalisation dépassant largement les prévisions et des trafics, à l'inverse, plus faibles que ceux estimés. Jérome CICILLE (ADEME) a rappelé que la A 51 avait été conçue à l'origine comme un itinéraire "bis" de délestement de la vallée du Rhône. Selon lui, cet élément explique en partie les décisions prises à l'époque.

http://ort-paca.com/IMG/UserFiles/Images/pdf/Etudes%20et%20colloques/Projets_transports_en_PACA/Bilan_LOTI_A51.pdf

 Commentaire NOSTERPACA : peut-être pouvons-nous espérer que la leçon soit retenue par ceux qui insistent pour obtenir une prolongation autoroutière vers Grenoble ?

- Didier BIAU (Conseil Régional service Transports) a commenté un bilan du CPER 2007-2013.

http://ort-paca.com/IMG/UserFiles/Images/Bilan_CPER_2007-2013.pdf

- Isabelle GOSSMANN (DREAL PACA, Unité Animation Politique Transports) a présenté le bilan des premiers appels à projet TCSP (Transports Collectifs en Site Propre). Ce sujet a montré que PACA rattrape dans certains domaines des retards mais avec des choix favorables aux  Bus à Haut Niveau de Services (BHNS) alors que les autres régions s'orientent plutôt vers le tramway.

Le programme de l'après-midi était consacré à l'avenir avec comme questionnement : « quels projets pour demain ? »

Un point précis des projets routiers sur le réseau national en PACA a été fait par Nadia FABRE, Chef de l’Unité Maîtrise d’Ouvrage à la DREAL PACA :

http://ort-paca.com/IMG/UserFiles/Images/pdf/Etudes%20et%20colloques/Projets_transports_en_PACA/Projets_routiers.pdf

 Pour NOSTERPACA, il ressort de cette énumération au moins deux éléments : le Conseil Régional est très sollicité pour participer au financement d'opérations routières, alors que sa compétence essentielle concerne le ferroviaire. Ensuite, la majeure partie des opérations routières vise à répondre au développement de la circulation des poids-lourds. Dans ce domaine, le GPMM est aussi partie prenante, ce qui suppose que cet organisme s'inscrit dans une réflexion globle et collective sur les conséquences de l'activité portuaire dans les transports de marchandises. Cette implication qui est de mise pour le routier mériterait d'être également le cas en matière ferroviaire ....

Faisant suite, Olivier LE PRUNENEC, RFF, abordant les Projets ferroviaires, a présenté la politique de RFF (SNCF Réseau) et décrit la situation régionale en matière ferroviaire, insistant sur les retards accumulés depuis des décennies. L'ensemble de ce sujet aurait mérité plus de temps pour le débat et il serait souhaitable que l'ORT invite ses adhérents à consacrer une journée de travail sur le thème de la réforme ferroviaire, certes abordée mais seulement en pointillés.

Pour terminer ces exposés, Robert UNTERNER, (Chef du Service Transports et Infrastructures DREAL PACA )  a fait part d'une approche sur les nouveaux usages de la route. Indiquant que le besoin de mobilité est la priorité n°3 aux yeux des citoyens, il a rappelé les 928 millions d'Euros dépensés ces dernières années dans ce domaine pour de grandes opérations en PACA.  En complément, Philippe DE CAMARET (DIRMED) a fait le point sur l'expérimentation de la voie réservée aux bus à l'entrée Nord de Marseille.  Il s'agit d'une nouvelle orientation qui doit donner de plus en plus d'espace aux transports collectifs sans développer les infrastructures.

http://ort-paca.com/IMG/UserFiles/Images/pdf/Etudes%20et%20colloques/Projets_transports_en_PACA/Nouveaux_usages_route.pdf

La conclusion a été partagée entre Jean-Yves PETIT, Vice-Président du CONSEIL REGIONAL PACA et Thierry QUEFFELEC, Secrétaire Général aux Affaires Régionales dont la présence a été soulignée et remarquée du fait d'une prise de poste très récente .... Mais malgré les demandes exprimées par Jean-Yves PETIT, le nouveau SGAR a joué prudence et discipline en laissant à son Préfet de Région le soin d'annoncer dans une à deux semaines les chiffres attendues ... par l'ensemble de son auditoire.

Au bilan, cette journée aura été riche en apport d'informations, et de ce fait intéressante, même si le temps manque pour permettre des échanges plus approfondis.

Elle aura été également pour NOSTERPACA une confirmation : le mode routier a bien la préférence des autorités qui nous dirige .... vers le mur ?

Il faudra beaucoup d'énergie aux citoyens pour  obtenir d'autres orientations qui sortent notre territoire de la nasse dans laquelle il est enfermé depuis trop longtemps.

Relire les propositions NOSTERPACA pour la partie mobilité du futur CPER (expression septembre 2013) :

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .