Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Région PACA en souffrance

La voix de NOSTERPACA

Jean Yves PETIT, Vice-Président aux Transports et à la mobilité durable exprime dans un courrier adressé au secrétaire d'Etat aux Transports le mécontentement du Conseil Régional :

LES TRANSPORTS DU QUOTIDIEN EN PACA ? PLUS UNE PRIORITE POUR RFF / SNCF !

Depuis la rentrée, les mauvaises nouvelles pour les usagers du rail en PACA se sont multipliés : retard de plusieurs années sur les travaux d’accessibilité des gares des ARCS et de CANNES , abandon de la rénovation de lignes dites secondaires comme la ligne des Alpes, incapacité à assurer la mise en sécurité de la ligne de la Roya, malgré les financements italiens, report d’autres travaux : Côte Bleue, gare de la Blancarde, d’Avignon.

 

Le ferroviaire français paye toujours la priorité absolue donnée en son temps à la grande vitesse. Devant la décrépitude de l’infrastructure ferroviaire aujourd’hui un choix a été fait, dans l’urgence, de privilégier après Bretigny la mise à niveau de la région parisienne, au détriment de régions où l’urgence est pourtant aussi vive, comme Provence Alpes Côte d’Azur.

La Région PACA participe pourtant, bien au-delà de ses obligations, au financement de la rénovation du réseau. Mais SNCF – RFF n’a plus aujourd’hui le personnel nécessaire pour conduire les travaux dans les délais prévus. Plutôt que se donner les moyens de répondre à ces enjeux, ils prévoient d’ores et déjà des années de retard sur la plupart des opérations en instance. Dans ce contexte, même le futur contrat de plan semble menacé , aucun chantier d’envergure ne pouvant être accompli avant 2017.

Face à cette situation, Jean Yves PETIT, au nom de la Région, a fait savoir par un courrier argumenté au Secrétaire d’Etat en charge des Transports, Monsieur Alain Vidalies et au Préfet de la Région, Monsieur Michel Cadot,

  • son fort mécontentement concernant les carences de la SNCF et de RFF pour mener à bien les travaux permettant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite (gare des Arcs et celle de Cannes).
  • Sa grande incompréhension devant l’immobilisme de l’Etat et de RFF / SNCF sur la ligne Nice-Vintimille-Breil-Cuneo-Turin alors que les régions françaises et italiennes, qui se battent depuis des années, ont enfin obtenu un financement par l’Etat italien pour les travaux d’urgence sur la ligne.
  • Son exigence, au nom des usagers et des territoires de voir le groupe SNCF / RFF respecter ses engagements dans notre région.

 

Pour NOSTERPACA, nous n'en sommes encore qu'au début de la fin .... Car s'il est permis d'exprimer des critiques à l'égard du tandem SNCF/RFF, c'est bien le cadre politique dans lequel évolue le système ferroviaire français qui crée cette situation.

Et il n'y a rien de nouveau dans la situation vécue actuellement, sinon que les financements sont de plus en plus restreints pour les régions et au final de plus en plus orientés en faveur de la route.

 

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .