Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avenir possible de la Gare de Pertuis

La voix de NOSTERPACA

Gilbert SOULET, Président de NOSTERPACA, s'est adressé récemment aux Directeurs de RFF et de SNCF à propos de l'activité ferroviaire dans la zone de Pertuis. 

(cliquer sur les cartes pour les agrandir)

Avenir possible de la Gare de Pertuis

Voici un extrait de ce courrier qui démontre que le fret ferroviaire dispose de potentiel et peut regagner sa place, créant ainsi un cercle vertueux favorable au développement du transport de personnes :

".......... Les sections de lignes St Charles-Gardanne-Aix et Aix-Rognac vont être améliorées prochainement en nécessitant quelques mois de travaux, donc des fermetures, avec des Tx préparatoires après 2015 & 2019 et des renouvèlements d’infras conséquents (2018/2019), conjoints à ceux de la future gare souterraine de Marseille 2020 et au-delà ...

Le Fret de & vers Gardanne (la Centrale et l’Usine Alteo d’alumine), s’effectuant essentiellement de jour, ne pourra être absorbé à cause de la circulation des TER et pourrait être dérouté : depuis Fos via Tarascon, Cavaillon, Pertuis et Aix. Ce n’est peut-être pas la solution envisagée, mais elle est suggérée en prévoyant deux aiguillages télécommandés de l’entrée de la gare de Pertuis pendant les travaux des haltes de Venelles et de la Calade ...

Le trafic passant par Pertuis et devant emprunter le tunnel de la Calade et celui d’Aix ne devrait pas poser de problèmes car les wagons de fret utilisés sont des petits gabarits et des trains de fret ont déjà circulé dans ce tunnel. Certes les conditions techniques de la ligne entre Meyrargues et Venelles sont à prendre en compte du point de vue charge, résistance des attelages avec la bosse de Venelles; Mais un essai “traction” nécessaire sera à prévoir en amont ... toujours négocié auprès de RFF et du transporteur effectuant actuellement la traction du train de 3200 T ...

Le triangle de Pertuis vers Mirabeau et Meyrargues supportera “prochainement”, nous le souhaitons tous, un RVB avec la suppression du passage à niveau de Callamand (PN99).

 

Avenir possible de la Gare de Pertuis

Une aiguille télécommandée (n°1) s'impose en entrée de gare du côté de Cavaillon pour diriger les convois vers Manosque ou Aix.

De plus, pour tenir compte du trafic TER et du stationnement du matériel, une autre aiguille télécommandée pour parquer un TER de l'autre côté du quai à voyageurs sera nécessaire. Par la suite, cette disposition permettra de recevoir deux TER à quai, ce qui pourrait être utile en cas d'augmentation future de capacité de ligne.

Donc, lors des travaux de rénovation de ligne concernant Pertuis, la pose de ces deux aiguilles télécommandées par Meyrargues serait impérative, car si elle n’est pas acceptée, elle sera particulièrement difficile à réaliser ensuite.

Enfin, dans la perspective d'une telle augmentation même provisoire du trafic fret, RFF devra modifier préventivement les aiguilles d'accès sur la ligne vers Pertuis, près de Cheval Blanc si nous ne voulons pas voir le trafic fortement freiné entre Miramas et Cavaillon. (Tête-queue)

Ainsi les prochains travaux sur Pertuis, pour être cohérents devraient comporter non seulement un RVB entre Pertuis et le Pont sur la Durance (3,700 km) , mais également la pose de 2 aiguilles télécommandées et la signalisation correspondante. A cela, la modification des aiguilles d'accès à la ligne vers Pertuis du côté de Cheval Blanc ne serait pas un luxe, si l'on considère que les perturbations causées par le déroutement de trains de fret vers Gardanne et Trets pourrait durer presque 2 ans.

A plus long terme, la gare de Pertuis dispose de quelques atouts dont on ne parle jamais : Elle dispose de place au sud de la gare.

Or, SNCF a un problème de plus en plus aigu : celui de l'augmentation du trafic voyageurs entraînant une augmentation régulière du nombre de rames; Et a de plus en plus de mal à parquer ces rames! Cela posé :

- Pertuis est une des rares gares, sur la ligne Marseille-AIX-Manosque, a disposer encore d'espaces disponibles. Il ne serait pas absurde d'imaginer d’utiliser deux voies libres, au sud du quai à voyageurs, afin d'y construire une aire sécurisée pour éviter le vandalisme, permettant de parquer une à deux rames pour la nuit. Cela permettrait de disposer d'une rame prépositionnée pour le premier train du matin, sans attendre qu'elle vienne de Marseille, et cela à un coût modéré.

Dans le même ordre d'idées, SNCF a de plus en plus de mal à maintenir le matériel roulant existant avec des ateliers “en crise”. Et avec le nombre de rames appelé à s’accroître encore, il faudra inévitablement augmenter les surfaces d'ateliers quelque part. Là encore, il y a de la place disponible en gare de Pertuis pour en construire éventuellement.

- "Il faut fluidifier, il faut davantage de sites de remisage” avez-vous dit!

Je n’ignore pas que les Maires convoitent les espaces libres et RFF les leur vend après négociations avantageuses; (Exemple, le tout récent COPIL autour du projet d’un Pôle d’échanges en Gare de Pertuis et des 100 m de voie jouxtant l’avenue Albert Desolme “vendue” jusqu’au heurtoir avec le terrain attenant; Mais il y a encore de la place disponible pour le stockage du ballast et des traverses béton à venir.

Le trafic fret en provenance de la moyenne Durance (Arkema) n'est pas significatif, nous le savons. Cependant ajouté aux rames de matériel vide des trains de voyageurs, il permet de justifier le maintien de la ligne Cavaillon-Pertuis, dans l’attente du trafic Fos-Miramas-Cheval-Blanc, Pertuis et Turin, avec le percement du tunnel sous Montgenèvre ...

Néanmoins, on peut imaginer, comme cela se fait de plus en plus ailleurs, qu'un Opérateur Ferroviaire de Proximité (OFP) pourrait assurer, à moyen terme, un petit trafic fret vers la partie haute de la ligne à raison d'un convoi par jour, aller-retour. 

Avenir possible de la Gare de Pertuis

Enfin, si l’embranchement (ITE) du site de Durance-Granulats voit sa réalisation, il faudra compter un à deux convois de plus, aller-retour, chaque jour ouvrable. Cela signifie donc 3 à 4 aller-retour fret par jour transitant par la gare de Pertuis. Ce volume potentiel est cependant suffisant pour justifier la création d'un évitement en gare de Pertuis pour les trains allant et venant de la direction de Manosque en positionnant, à priori, deux aiguilles télécommandées vers le passage à niveau de Callamand, permettant ainsi de faire croiser des convois de fret assez longs en gare de Pertuis. Il serait souhaitable que ces Tx soient réalisés lors des prochains travaux de renouvèlement des voies dans le secteur de Pertuis-Aix …..."

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .