Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le camion abîme la route…c’est au camion de payer !

La voix de NOSTERPACA

Communiqué de presse de France Nature Environnement du mercredi 23 octobre 2013

Alors qu’elle vient de connaitre un énième report1, la Taxe Kilométrique Poids Lourds fait l’objet de nouvelles attaques très virulentes. Bien qu’elle ne soit pas encore appliquée, elle semble responsable de tous les maux économiques qui frappent la France et plus particulièrement certaines régions. Or cette mesure issue de Grenelle de l’environnement doit permettre la mise en oeuvre d’un modèle plus soutenable et robuste.


L’utilisateur doit payer l’entretien
La Taxe Kilométrique Poids Lourds permettra l’application du principe « pollueurpayeur
» et d’utilisateur-payeur. Les camions sont responsables de 80 % des
émissions de CO2 du secteur des transports et de nombreux polluants dangereux
pour la santé. D’autre part, ils contribuent fortement à la dégradation du réseau
routier qu’ils utilisent. Les ressources obtenues permettront de financer les
infrastructures de transports.
Pour Jean-Baptiste Poncelet, chargé de mission Transports et mobilités durables :
« l’application du dispositif permet de mettre fin à une grande injustice. Il est en effet
normal que ce soit les utilisateurs et les pollueurs qui paient pour une partie de la
dégradation et de la pollution dont ils sont responsables.»


Rééquilibrer la concurrence européenne
Le réseau taxé représentera 1 % des routes avec 10 000 km du réseau national et
5000 km du réseau local. Le secteur des transports routiers souffre de la
concurrence déloyale de certains pays, notamment européens en raison d’un vrai
dumping social. En taxant le réseau des grandes routes nationales qui subissent un
report des camions souhaitant éviter le réseau autoroutier payant, la Taxe
Kilométrique Poids Lourds fera donc payer aussi les 300 000 camions étrangers qui
circulent en France chaque année, pour l’instant gratuitement sur le dos des
contribuables français. La France n’est pas la seule à se doter d’un telle système
puisque nombre de pays européens, tels que l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie ou
encore la République tchèque nous ont précédés en mettant un système similaire en
place.

Favoriser les circuits de proximité
Le réseau de proximité ne sera quant à lui en pratique pas taxé. Le dispositif
permettra donc de faire payer plus cher l’acheminement de produit de longue
distance et favorisera in fine l’activité économique locale.
Michel Dubromel, responsable du dossier Transports : « aujourd’hui, le véritable coût
du transport n’est pas payé et favorise ainsi les délocalisations. En discriminant plus
spécifiquement le transport longue distance, la Taxe Kilométrique Poids Lourds
rendra plus compétitifs les circuits de proximité et soutiendra l’économie locale. »


Transporter mieux et autrement
Pour absorber la hausse provoquée par la taxe, les transporteurs devront optimiser
leur activité pour être plus efficaces en transportant autant mais sur moins de
kilomètres. Dans les pays européens qui ont adopté le dispositif, le secteur des
transports s’est réorganisé. Le kilométrage a été réduit jusqu’à 15 %. Les retours
d’expérience de nos voisins démontrent que nous pouvons concilier efficacité
économique et respect de l’environnement.
Bruno Genty, président de France Nature Environnement de conclure : « La France
connait aujourd’hui une situation économique difficile. Cette crise doit être vue
comme une opportunité de changement pour nous inscrire dans un modèle plus
cohérent et robuste. La Taxe Kilométrique Poids Lourds nous permettra de faire cette
transition dans le domaine des transports et de la logistique. Le gouvernement doit
rester ferme et ne pas céder à la pression des différents lobbies aveuglés par des
visions corporatistes et de 
courts termes, qui cherchent à sauver un modèle économique déjà mort. »

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .