Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Privé de TGV, la Côte-d’Azur dans le piège de l’enclavement" selon le journal Les échos

La voix de NOSTERPACA

 Selon cet article, Nice regarderait maintenant vers Gênes, pôle logistique, qui dans peu de temps sera à 1 h 30 de Nice. Quelques mots sur la NLF qui succède à la LGV, un petit mot sur la possible nouvelle gare Saint-Charles, et un assez long développement sur la liaison ferroviaire Nice-Tende-Coni-Turin, dont le cout de la rénovation est évalué à 120 millions d’euros. Un autre développement sur les liaisons routières avec l’Italie pour un montant total de 209 millions d’euros, avec en particulier le nouveau tunnel routier de Tende. La saturation de Vintimille par le passage des poids-lourds est rappelée, mais il n’y a pas un mot sur le Montgenèvre ... voilà de quoi alimenter les débats ...!

Nice qui regarderait maintenant vers Gênes, pôle logistique, qui dans peu de temps sera à 1 h 30 de Nice. quelques mots sur la NLF qui succède à la LGV, un petit mot sur sur la possible nouvelle gare Saint-Charles, et un assez long développement sur la liaison ferroviaire Nice-Tende-Coni-Turin, dont le cout de la rénovation est évalué à 120 millions d’euros. Un autre développement sur les liaisons routières avec l’Italie pour un montant total de 209 millions d’euros, avec en particulier le nouveau tunnel routier de Tende. La saturation de Vintimille par le passage des poids-lourds est rappelée, mais il n’y a pas un mot sur le Montgenèvre

NOSTERPACA 27/06/2013 07:05

L'article mis en lien par NOSTERPACA est signé Christiane Navas correspondante à Nice du journal Les échos. C'est donc à cette personne que votre remarque s'adresse. Cependant, l'option est avancée depuis plusieurs années par les autorités locales des AM.

SP 26/06/2013 09:31

"L'enjeu pour la Côte d'Azur n'est plus de se rapprocher de Paris par une LGV, mais de ne pas rester à l'écart des grands axes ferroviaires européens" : vous vous rendez compte du mépris que vous écrivez là ?
L'enjeu, c'est de se rapprocher d'un des grands axes européens, celui qui dessert l'agglomération Marseillaise, la LGV méditerannée. Ensuite, les gens iront bien où ils veulent. Vous allez quand même pas les empêcher d'aller (ou venir de) Paris ? sauf que dans la même opération, vous constituez aussi un axe pour le grand sud.
Dans tout les cas, cela ne peut se réaliser par les infrastructures existantes qui font que partant de Nice, en 4h de train, on ne dépasse ni Nimes, ni Valence. Il est là l'enclavement ! Alors il faut cesser de décrier certains enjeux (Paris) parmi d'autre quand la réponse AUX enjeux est commune : il faut une nouvelle ligne de chemin de fer entre Marseille et Nice. On est au 21è siècle, donc elle doit d'évidence être moderne rapide et efficace. Et c'est aussi LA réponse à l'enjeu des TER.
Le reste n'est là que pour retarder l'avancement d'un tel projet déjà pas facile : il faut reconnaitre que c'est admirablement fait depuis le débat public de 2005

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .