Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trains de nuit : une bonne solution

La voix de NOSTERPACA

Article mis à jour le 26/09 = ajout en fin de page de la déclaration de Francine Daerden, adjointe au maire de Briançon.

 

Elisabeth BORNE, Ministre chargée des Transports, auprès du ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire sur twitter le 22 septembre :

"Arrivée ce matin dans les Hautes-Alpes par le train de nuit Paris-Briançon. Je comprends et partage l’attachement aux trains de nuit : ils sont une bonne solution pour l’accessibilité des territoires, un atout pour leur développement économique et touristique."

À l'occasion du Congrès national des maires ruraux de France, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, est en déplacement dans le département des Hautes-Alpes. 
 
À son arrivée ce samedi matin en gare de l'Argentière-Les-Ecrins, elle a annoncé préserver les deux dernières lignes de train de nuit en France : Paris-Briançonet Paris-Rodez/Latour de Carol.
 
"La convention actuelle entre l'État et la SNCF doit s'arrêter en 2020 : je vous  annonce qu'elle sera reconduite au-delà, ce qui veut dire que nos trains de nuit continueront", a indiqué la ministre sans donner plus de détails sur l'engagement financier futur de l'État.
 
Actuellement, l'État subventionne à 50% le fonctionnement des lignes de nuit, à hauteur de 20 millions d'euros. 
 Les voitures rénovées pour 30 millions d'euros
La ministre a également annoncé que"l'État (allait) financer la rénovation des voitures des trains de nuit. Au total, l'État engagera donc plus de 30 millions d'euros pour cette rénovation, et les travaux commenceront dès l'année prochaine".
 
Elisabeth Borne a exprimé son"inquiétude" quant à l'état du matériel roulant, dont la dernière rénovation date de près de dix ans.
 
En plus d'assurer "la robustesse et la sécurité des rames", cette rénovation permettra "de remplacer les couchettes, d'installer des prises électriques et de refaire les sanitaires". Les trains seront également "équipés du wifi", a ajouté la ministre.
 
Le gouvernement avait annoncé en 2016 l'arrêt des subventions à six lignes de trains de nuit sur huit, au moment où ce mode de transport souffrait de la désaffection des voyageurs (-25% de fréquentation entre 2011 et 2016). Ces lignes étaient lourdement déficitaires et en concurrence avec les "cars Macron" alors récemment lancés.

Avenir du train de nuit Paris - Briançon

 

 

Francine Daerden, adjointe au maire de Briançon en charge de la mobilité, était présente en gare de l’Argentière les Écrins samedi 22 septembre à 8h06 précise pour accueillir Madame Elisabeth Borne, ministre des transports, à sa descente du train de nuit.

L’adjointe au maire, qui a notamment pu interpeller la Ministre sur l’avenir de la desserte ferroviaire du Briançonnais, colonne vertébrale de la mobilité de nos territoires de montagne, tient à saluer l’écoute et la disponibilité dont a fait preuve la Ministre qui a fait le choix politique fort de se rendre en train de nuit à son déplacement officiel dans les Hautes-Alpes.

La municipalité se félicite des annonces faites par la Ministre concernant sa volonté de pérenniser au-delà de 2020 le train de nuit Paris – Briançon et d’investir dans des travaux de modernisation du matériel roulant pour apporter (enfin) aux utilisateurs plus de confort et de sécurité (couchettes, sanitaires, prises, Wifi…) dont il conviendra de surveiller la mise en œuvre effective dès l’année prochaine.

Néanmoins nous pouvons regretter qu’au cours de cette rencontre fructueuse, la Ministre n’ait pas pris d’engagement quant au retour du renforcement du train de nuit Paris - Briançon par des trains « pointe neige » en haute saison hivernale (8 trains supplémentaires à Noël et 19 pour les vacances d’hiver) qui ont cruellement fait défaut l’hiver dernier ni sur la remise en place du service auto/train regretté par de nombreux usagers.

Si on peut se réjouir des annonces prometteuses pour le devenir du train de nuit, en revanche les interrogations subsistent quant à la volonté de l’Etat de mener à bien les travaux de modernisation de la ligne Gap – Grenoble qui permettraient notamment d’assurer la continuité du service du train de nuit lors des périodes de travaux au niveau de Valence.

À propos
NOSTERPACA agit en faveur de transports publics fiables, performants, efficaces en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Association loi 1901 n° W 133014919 .